Panoramic

Mondial U20 : Thibaut Vion, la perle française du FC Porto

Pour Vion, c'est un coin de ciel bleu
Par Foot-Express.com

Le 21/06/2013 à 00:07Mis à jour Le 21/06/2013 à 07:49

Thibaut Vion vit un rêve en participant au Mondial U20 mais est plus en difficulté avec son club, le FC Porto, même s'il compte bien s'accrocher. Découverte.

Au FC Porto, il y a Eliaquim Mangala, récemment convoqué par Didier Deschamps en équipe de France. Et aussi Thibaut Vion, l'autre Français des Dragons. Mais, contrairement au défenseur, Vion n'est pas encore apparu en Liga ZON Sagres. A 19 ans, "o francês" a passé une saison difficile. "La première saison s'est très bien passée avec les U19, j’ai marqué 18 buts. Là, c'était une saison un peu compliquée pour moi, ma première avec l'équipe B, détaille-t-il. J'ai eu quelques difficultés puisque j'ai été un peu blessé et que je n'ai pas eu beaucoup de temps de jeu."

Il faut dire que, entre James Rodriguez (parti depuis à Monaco), Juan Iturbe, Marat Izmailov, Kléber, Silvestre Varela ou Christian Atsu, la concurrence devant est plutôt rude. "Je n'ai pas de regret. C'est un grand club avec de grands joueurs. Je ne peux que progresser", tempère Vion qui s'entraîne régulièrement avec les A. Car, malgré tout, l'ancien pensionnaire du centre de formation du FC Metz veut positiver. "C'était un sacré défi que de rejoindre Porto. Avant ça, je n'avais jamais quitté la France. J'avais un peu peur de partir, avoue-t-il du bout des lèvres. J'ai beaucoup réfléchi."

Vion : "Envie de réussir ici"

Mais il a sauté le pas. A 17 ans. Seul. Laissant sa famille et ses proches à près de 2000 kilomètres. "Ce n'était pas facile. Je ne parle pas très bien anglais et j'ai du apprendre le portugais. C'est toujours compliqué au début de s'entraîner et de ne pas comprendre tout à fait les consignes. J'ai essayé de prendre des cours au début mais je me suis rendu compte que ça rentrait vite avec la pratique, au quotidien."

Désormais plus à l'aise avec la langue, Vion s'éclate à Porto. "Il y fait plus beau qu'à Metz!" Reste à trouver sa place sur le terrain. "Porto, c'est spécial. C'est un grand club. A chaque match, les supporters attendent au minimum la victoire. Mais je suis jeune et je côtoie des grands joueurs, qui sont très intelligents... Je progresse, notamment au niveau physique et j'ai vraiment envie de réussir", explique l'international français, passé par les U19 et les U20. Et l'avenir ? "Il me reste un an de contrat, assure-t-il. J'ai reçu une proposition pour prolonger de deux ans. On verra après la Coupe du monde mais je pense que cela va se faire. J'ai envie de réussir ici."

0
0