AFP

Coupe du monde féminine : La France domine l'Angleterre (1-0)

Solides, les Bleues ont pris le bon départ

Le 09/06/2015 à 20:51Mis à jour Le 10/06/2015 à 06:28

COUPE DU MONDE FEMININE - L'équipe de France n'a pas manqué son entrée en lice avec une victoire maîtrisée sur l'Angleterre (1-0). Les Bleues prennent seules la tête du groupe F grâce au match nul entre la Colombie et le Mexique (1-1).

La France est lancée et de belle manière. Une prestation solide, illuminée par Eugénie Le Sommer, a permis aux Bleues de débuter leur  Coupe du monde par une victoire face aux Anglaises (1-0) mardi, à Moncton. Contre leur adversaire (a priori) le plus difficile de cette phase de poules, elles ont montré un visage aussi séduisant que conquérant. Le but de la Lyonnaise (29e) a suffi à faire la différence. Les Françaises prennent seules la tête du groupe F puisque la Colombie et le Mexique n'ont pas réussi à se départager (1-1).

Eugénie Le Sommer n'a pas attendu très longtemps avant de se mettre en valeur dans ce Mondial canadien. L'attaquante de pointe de l'équipe de France a envoyé un missile du pied droit au ras du poteau d'une Karen Bardsley impuissante et pas vraiment impériale sur le coup (29e, 1-0). Avant elle, c'était Gaëtane Thiney, sa comparse de l'attaque, qui avait amené le danger dans la surface anglaise (28e). Après une première période à sens unique, les Françaises ont reculé dans le deuxième acte.

Pas à l'abri malgré de nouvelles occasions (47e, 52e, 56e), elles se sont exposées à quelques contres de leurs adversaires du soir, notamment en fin de match avec deux banderilles signées Aluko (90e, 90e+3). Mais les Françaises ont tenu et conclu leur première rencontre par un succès, imitant ainsi les principales favorites de cette Coupe du monde (Etats-Unis, Allemagne, Japon). Le seul bémol de cette soirée idéale vient de leur gardienne. Très peu inquiétée, Sarah Bouhaddi s'est montrée fébrile dans sa surface, concédant deux corners évitables sur des mauvaises relances (3e, 57e) et effectuant une sortie mal maîtrisée (41e). Sans conséquence pour le moment.

La joueuse : Eugénie Le Sommer

L'attaquante de l'OL se sait très attendue au Canada. Elle a trouvé un très bon moyen d'évacuer la pression en marquant dès la première demi-heure de son Mondial. Le genre d'entrée en matière qui vous met en confiance pour le reste de la compétition. Au-delà de sa frappe décisive (et magnifique), la Française a été omniprésente devant, que ce soit par son jeu dos au but ou par ses nombreuses tentatives. Elle a prouvé qu'elle serait au rendez-vous et c'est une très bonne nouvelle pour les Bleues compte tenu de sa saison (29 buts en championnat).

Eugénie Le Sommer face à Fara Williams lors de France - Angleterre - 2015

Eugénie Le Sommer face à Fara Williams lors de France - Angleterre - 2015AFP

La stat : 48

Il ne fait pas bon être un pays européen quand on affronte la France. Les Bleues n'ont plus perdu face à une équipe du Vieux Continent depuis… 48 rencontres. Leur match d'ouverture face à l'Angleterre n'a pas mis un terme à cette série.  De toute façon, les Anglaises ne les ont plus battues depuis 16 matches.

Le tweet : Chez les Bleus, on suit le résultat des Bleues

La décla : Philippe Bergeroo (sélectionneur)

" C'est toujours très, très intéressant de commencer une compétition par une victoire, on a bien maitrisé ce match face à une équipe regroupée derrière. Il faut que ça continue mais c'est une très belle entrée en matière."
0
0