AFP

Rétro 1950 : et l'Uruguay terrassa le Brésil

Rétro 1950 : et l'Uruguay terrassa le Brésil

Le 21/04/2010 à 16:40Mis à jour Le 26/06/2014 à 16:42

En attendant le coup d'envoi de la Coupe du monde, retrouvez les grands moments des précédentes éditions. Aujourd'hui, le premier Mondial de l'après-guerre organisé au Brésil et remporté par l'Uruguay. Au Maracana, la Celeste est sacrée pour la seconde fois de son histoire.

Le bilan

  • Lieu : Brésil
  • Participants : 13
  • Champion : Uruguay
  • Matches : 22
  • Buts marqués : 88 buts (4 par match)
  • Meilleur buteur : Ademir (BRE) 9 buts
  • Affluence : 1 337 000 (60 773 par match)

La "finale" : Brésil - Uruguay (1-2)

  • Buts : Friaça (48e) pour le Brésil, Schiaffino (68e), Ghiggia (81e) pour l'Uruguay
  • BRESIL : Barbosa - Augusto, Juvenal - Bauer, Danilo, Bigode - Friaça, Zizinho, Ademir, Jair, Chico. (Entraîneur : Flavio Costa)
  • URUGUAY : Maspoli - Matias Gonzalez, Tejera - Gambetta, Varela, Andrade - Ghiggia, J. Perez, Miguez, Schiaffino, Moran. (Entraîneur : Juan Lopez)

La "finale" de la Coupe du monde 1950 n'en est pas une. Les quatre dernières formations qualifiées (Espagne, Suède, Brésil et Uruguay) sont réunies dans un tour final. L'Uruguay et le Brésil se rencontrent lors de la dernière journée. Les Auriverde sont attendus par un Maracana flambant neuf et tout un peuple. La Coupe du monde sera brésilienne avec un match nul. Vainqueur de la Suède (7-1) et de l'Espagne (6-1), le Brésil est largement favori. Et tout part du mieux possible puisque les hommes de Flavio Costa ouvrent la marque après la pause. Crispés, les hôtes du Mondial cèdent sous la pression et prennent deux buts par Schiaffino (68e) et Ghiggia (81e) en fin de match. Le ciel tombe sur la tête du Brésil. Les officiels en oublient même de remettre le trophée aux Uruguayens. La Celeste est championne du monde pour la deuxième fois après 1930.

La star : Schiaffino (Uruguay)

Deuxième meilleur réalisateur de la Coupe du monde 1950 derrière Ademir (9 buts), Juan Alberto Schiaffino a inscrit son cinquième et dernier but du Mondial face au Brésil. Homme de l'égalisation, l'inter a grandement participé au deuxième sacre uruguayen. Gaucher doté d'une technique intéressante, il disputera ensuite une autre Coupe du monde en 1954, lors de laquelle les champions du monde uruguayens ne s'inclineront qu'en demi-finale face à la Hongrie. International à 46 reprises avec la Celeste, Juan Alberto Schiaffino comptera 4 sélections avec l'Italie. Trois fois champion d'Italie avec le Milan AC et finaliste de la Coupe d'Europe des Clubs Champions 1958, Schiaffino est l'un des plus grands joueurs uruguayens de l'histoire.

But de l'Uruguayen Juan "Pepe" Schiaffino contre le Brésil, Coupe du monde 1950, Maracana

But de l'Uruguayen Juan "Pepe" Schiaffino contre le Brésil, Coupe du monde 1950, MaracanaAFP

Le but : Alcides Ghiggia (Uruguay)

Alcides Ghiggia n'a sans doute pas marqué le plus beau but de l'histoire de la Coupe du monde mais sans doute celui qui a engendré les plus grosses conséquences. A la 81e minute du match final face au Brésil, l'Uruguayen est parti sur le côté et, au lieu de centrer vers Schiaffino, a préféré profiter du trou laissé par Barbosa, pour le tromper. Un but pour l'éternité. Alcides Ghiggia deviendra un héros et aura l'honneur de participer au tirage au sort du Mondial 2014. Moacyr Nascimento Barbosa, l'un des meilleurs gardiens du monde, ne s'en remettra jamais. Criblé de dettes et honni de ses compatriotes, il mourra dans l'indifférence générale.

Alcides Ghiggia Fernando Hierro

Alcides Ghiggia Fernando Hierro AFP

Le saviez-vous ?

  • Qualifiée pour la Coupe du monde, l'Inde a finalement refusé de participer au quatrième Mondial de l'histoire car la FIFA avait refusé que les Indiens disputent la compétition pieds nus.
  • Cette année-là, l'Angleterre dispute la première Coupe du monde de son histoire. Les Anglais arrivent avec un statut de favoris mais vont vite déchanter. Pensionnaires du groupe 2, les futurs champions du monde 1966 connaissent une étonnante défaite face aux Etats-Unis (1-0) et une deuxième face aux Espagnols (1-0). L'Angleterre ne jouera pas le tour final.
L'Angleterre battue par les Etats-Unis à la Coupe du monde 1950

L'Angleterre battue par les Etats-Unis à la Coupe du monde 1950DR

Le chiffre : 174 000

Jamais une "finale" n'avait et n'aura attiré autant de spectateurs. Officiellement, ils étaient 174 000 à assister à la défaite terrible du Brésil face à l'Uruguay. Officieusement, plus de 200 000 Brésiliens avaient pris place dans le tout nouveau Maracana de Rio de Janeiro. Construit pour l'occasion, le plus grand stade du monde n'était pas encore totalement terminé lorsque la compétition a démarré. Commencé en août 1948, le Maracana ne disposait pas d'une tribune de presse digne de son nom le jour de son inauguration.

L'Estadio do Maracaña vu de loin, avec le Christ de Rio

L'Estadio do Maracaña vu de loin, avec le Christ de RioAFP

Les Bleus : La France ne s'est pas qualifiée

L'équipe-type

Infographie Coupe du monde 1950
0
0