Des sauveurs inattendus ! Ce lundi, Nacer Chadli et Marouane Fellaini ont sauvé la peau d'une Belgique bien mal embarquée face au Japon (3-2). Des héros improbables tant les deux hommes n'étaient pas attendus à pareille fête il y a quelques mois.
Avec cinq petits matches disputés (4 en Premier League) avec son club West Bromwich Albion, Nacer Chadli n’avait pas énormément d’arguments pour convaincre Roberto Martinez d’être intégré dans les 23 Diables Rouges. Blessé à la cuisse puis aux ischio-jambiers, le milieu offensif de 28 ans a passé plus de temps à l’infirmerie que sous le maillot des Baggies, relégué presque sans lui en Championship. Mais après son but décisif face au Japon lors du huitième de finale, l’abonné à l’infirmerie a enfilé la peau du héros national (3-2, 90+4e).
Chadli n’a pas seulement envoyé la Belgique vers un rendez-vous avec le Brésil. Dans son couloir gauche, le milieu d’origine marocaine a secoué Hiroki Sakai, jusqu’alors solide face à Yannick Carrasco. L’ancien Colchonero n’avait pas su verrouiller son couloir ou apporter de danger pendant plus d’une heure.
Coupe du monde
Complètement fou !
02/07/2018 À 19:55

Fellaini, le supersub parfait

Son remplaçant est venu rééquilibrer un jeu belge qui penchait sérieusement vers le flanc de Thomas Meunier en s’appuyant sur sa fraîcheur et son audace. " Ça nous faisait mal du banc, a expliqué Nacer Chadli au micro de la RTBF pour justifier son énergie dépensée pendant sa demi-heure de jeu. Quand des titulaires sont fatigués, on peut ramener de la dynamique dans l’équipe. Marouane aussi a fait du bien et il a marqué. "
Car l’ancien du Standard Liège était entré en même temps que le Mancunien, également décisif. Marouane Fellaini peut lui aussi mettre en avant une saison loin d’être achevée sur les rotules. Longtemps touché au genou, celui qui a prolongé jusqu’en 2020 avec les Red Devils ne sort pas d’une saison pleine. Mais en remplaçant Dries Mertens dans un rôle de milieu offensif dans lequel il est à l’aise malgré sa nonchalance apparente, le géant d’1,94 m est venu remettre les Diables Rouges dans le match en dominant de la tête Makoto Hasebe (2-2, 74e). Et en attirant comme un aimant tous les ballons aériens qui passaient par là.
Par leur entrée, Chadli et Fellaini ont démontré une rage de vaincre. Surtout, ils ont rebattu les cartes au sein d’un groupe où il n’y avait pas lieu de chambouler l’effectif à l’issue d’une phase de poules parfaite (9 pts sur 9, meilleure attaque). Martinez va-t-il modifier son 3-4-3 face au Brésil pour y insérer de nouvelles têtes ? Les paris sont ouverts.

Marouane Fellaini face au Japon

Crédit: Getty Images

Qualif. Coupe du monde
La Belgique déroule le tapis rouge
30/03/2021 À 20:33
Qualif. Coupe du monde
Peu inspirée, la Belgique sauve un point en Tchéquie
27/03/2021 À 21:35