Getty Images

Coupe du monde 2018 - Cette fois, l'Argentine et Messi veulent aller au bout

Cette fois, l'Argentine et Messi veulent aller au bout

Le 10/06/2018 à 23:14

COUPE DU MONDE 2018 - Finaliste malheureux de la dernière édition du Mondial, l'Argentine sera bien présente en Russie mais elle a connu de grosses difficultés ces dernières années et a même pensé un temps raté son vol vers la Russie. Son parcours en qualification, sa stars, son sélectionneur, ses ambitions.

Le profil de l'Argentine

Palmarès : Vainqueur de la Coupe du Monde en 1978 et 1986, Finaliste en 1930, 1990 et 2014, Vainqueur de la Copa America en 1921, 1925, 1927, 1929, 1937, 1941, 1945, 1946, 1947, 1955, 1959, 1991 et 1993, Médaille d'or au JO de 2004 et 2008

Classement Fifa : 5e

Son parcours en qualification

L'Argentine sera bien présente en Russie mais elle a connu de nombreuses péripéties ces dernières années. Elle a perdu deux finales de Copa America devant le Chili en 2015 et 2016 qui ont causé des changements de sélectionneur et bien failli provoquer le départ définitif de Leo Messi. La Pulga était toutefois présente durant une campagne de qualification qui s'est révélée très laborieuse. Poussive, l'Albiceleste a dû batailler jusqu'au bout et n'a décroché son sésame pour le Mondial que lors du dernier match avec une victoire 1-3 en Equateur grâce un coup du chapeau de Messi. Elle a fini à la 3e place de la zone Amsud avec un bilan de 7succès, 7 nuls et 4 défaites, 13 points derrière le Brésil.

Lionel Messi après la qualification de l'Argentine pour la Coupe du monde en Russie

Lionel Messi après la qualification de l'Argentine pour la Coupe du monde en RussieGetty Images

Le onze type

Guzman (ou Armani) - Mercado, Otamendi, Fazio, Rojo (ou Tagliafico) - Lanzini, Mascherano, Lo Celso - Messi, Higuain (ou Agüero), Di Maria.

La star

Leo Messi n'est pas seulement la vedette évidente de la sélection argentine. Le Barcelonais fait partie des tous meilleurs joueurs actuels et est même considéré par certains comme le plus grand de tous les temps. Son palmarès et ses statistiques parlent d'eux-mêmes. Neuf titres de champion d'Espagne, quatre Ligues des champions, cinq Ballons d'Or et plus de 600 buts en club et en sélection. L'attaquant de 30 ans n'a plus grand-chose à prouver. Il lui reste toutefois encore à soulever un trophée avec l'Argentine pour atteindre le niveau de popularité de l'icône nationale Maradona.

Leo Messi, Argentina

Leo Messi, ArgentinaGetty Images

Le jeune à suivre

Avec un noyau de l'Albiceleste qui tourne autour des 30 ans et apparait expérimenté, les jeunes novices auront du mal à obtenir du temps de jeu. Malgré tout, Cristian Pavon pourrait bien réussir à se démarquer au sein d'un secteur offensif bien garni. L'ailier de Boca Junior reste sur une saison pleine avec 7 buts et 17 passes en 31 matches. Il a connu sa première cape en novembre dernier et a convaincu son sélectionneur de l'emmener en Russie. A 22 ans et du haut de son 1,67m, Pavon voudra démontrer qu'il mérite qu'on lui fasse confiance.

Cristian Pavon (Argentine) débordé par Alex Iwobi (Nigéria)

Cristian Pavon (Argentine) débordé par Alex Iwobi (Nigéria)Getty Images

Le sélectionneur

Jorge Sampaoli a été appelé à la rescousse en juin 2017 pour qualifier l'Argentine à la Coupe du monde. Malgré des prestations mitigéees, ses joueurs ont rempli leur mission et le technicien de 58 ans peut poursuivre ses expérimentations en toute sérénité. Car celui qui a dirigé sans grand succès plusieurs clubs au Pérou, en Equateur et au Chili avant de connaître le succès en Copa America avec la sélection chilienne, n'est toujours pas fixé sur son système de jeu. Sampaoli a tendance à opter pour une défense à trois et est connu pour son style à haut risque qui peut se révéler hasardeux. Il avait tout de même mener le Chili jusqu'en huitièmes de finale de la Coupe du monde 2014.

Jorge Sampaoli (coach of Argentina)

Jorge Sampaoli (coach of Argentina)Getty Images

Son histoire en Coupe du monde

L'Argentine fait partie des grandes nations du football. Avec 17 participations, 5 finales et 2 sacres en 1978 et 1986, elle figure régulièrement parmi les acteurs les plus en vue des phases finales. Ce fut le cas lors de la dernière édition avec trois victoires au premier tour puis une phase à élimination directe peu brillante avec seulement deux buts marqués mais victorieuse jusqu'à la finale perdue devant l'Allemagne en prolongation (1-0).

Diego Maradona

Diego MaradonaEurosport

Pourquoi cette Coupe du monde sera la bonne

Un effectif talenteux et en pleine maturité qui ne manquera pas de détermination, une star au sommet et un entraîneur audacieux, l'Argentine possède de sérieux points forts au moment de se présenter en Russie. Il ne lui reste plus qu'à trouver l'alchimie nécessaire pour profiter au mieux de ses forces. Elle ne devrait pas avoir trop de mal à s'extirper d'un groupe abordable et elle a déjà montré qu'elle pouvait aller loin sans forcément séduire.

Son programme dans le groupe D

16 juin : Argentine - Islande (Moscou)

21 juin : Argentine - Croatie (Nijni-Novgorod)

26 juin : Nigeria - Argentine (Saint-Pétersbourg)

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0