S'il n'a passé que deux saisons (2017-2019) au Paris Saint-Germain, Dani Alves semble toujours suivre le club de la capitale. Plus précisément, le briscard de 39 ans a l'air de garder un œil sur son ancien coéquipier, Kylian Mbappé. Interrogé sur les qualités de l'attaquant français, avant d'affronter la Serbie pour son entrée dans le Mondial, le Brésilien n'a pas mâché ses mots dans la Gazzetta dello Sport. "Un grand joueur doit toujours savoir et comprendre avec qui il joue, tes coéquipiers enrichissent tes qualités. Mbappé est un phénomène qui n'a toujours pas compris que ceux qui jouent en attaque avec lui sont plus phénoménaux que lui", a-t-il lâché.
Coupe du monde
"J'espère qu'on va continuer à danser jusqu'à la finale"
IL Y A 35 MINUTES
Solidarité sud-américaine ou tentative d'intimidation en vue d'un potentiel France-Brésil dans cette Coupe du monde ? Une chose est certaine, le défenseur n'a pas été très tendre avec le "crack de Bondy", dont il avait pourtant venté les mérites il y a encore quelques semaines, le considérant comme "plus complet" qu'Erling Haaland. "Neymar et Messi sont uniques : ils voient et font des choses que personne ne voit ou ne peut faire. Tu dois être intelligent pour profiter du potentiel de Neymar et Messi, ce sont deux génies du football. Moi, je pense que je manie bien le ballon, mais quand je jouais avec Leo, je lui donnais. Et si je joue avec Ney, je lui donne aussi. Si Mbappé donne le ballon à ces deux-là, il marquerait 150 buts", a poursuivi le joueur des Pumas UNAM, qui avait délivré près de 20 passes décisives toutes compétitions confondues pendant les deux ans de sa carrière parisienne.
Coupe du monde
Zidane, fraternité et 27 secondes : Le top des grands moments de France - Angleterre
IL Y A UNE HEURE
Coupe du monde
Morata, l'homme des grands tournois toujours décrié
IL Y A UNE HEURE