Les Allemands affichent leurs convictions. A la suite de l'arrêt du partenariat de REWE six semaines avant la fin initiale du contrat avec le DFB, la fédération a saisi "la chance, également dans le cadre des conférences de presse quasiment quotidiennes au Qatar, de maintenir sa position sur la campagne One Love", a-t-elle expliqué dans un communiqué.
Derrière Kai Havertz et Julian Brandt, les deux joueurs de la Nationalmannschaft présents devant les médias vendredi, figurait ainsi, au milieu des autres sponsors de la fédération, le logo One Love, un coeur multicoloré, en faveur de l'inclusion et la diversité. Manuel Neuer souhaitait porter ce brassard inclusif, mais les Allemands y avaient renoncé, face à la menace d'éventuelles sanctions sportives.
Coupe du monde
Les pronos de la rédaction pour le huitième de finale des Bleus
IL Y A 29 MINUTES
Avant le premier match contre le Japon, perdu 2-1, les onze joueurs titulaires de l'Allemagne avaient posé pour la photo officielle la main devant la bouche, mimant un bâillon contre l'interdiction de manifester en faveur de la diversité. Un geste tourné clairement contre la Fifa. En tribune, la ministre allemande de l'Intérieur Nancy Faeser avait porté le brassard One Love, aux côtés du président de la Fifa Gianni Infantino.

Bellingham, Gavi, Musiala : Et si c'était le Mondial des cracks ?

Coupe du monde
Millième match, énième coup de foudre
IL Y A 41 MINUTES
Coupe du monde
Arrêt déterminant, Bombonera, calvaire de Lautaro : les Tops et les Flops
IL Y A UNE HEURE