Après avoir perdu Sadio Mané, son talisman, le Sénégal ne peut même plus se raccrocher à Edouard Mendy. Face aux Pays-Bas (2-0), le gardien s'est troué dans une fin de match qui a offert la victoire aux Bataves. Deux grosses erreurs manifestes et indiscutables qui interviennent dans une séquence déjà très difficile pour lui. En l'espace de quatre mois, l'ancien meilleur gardien d'Europe (2021) a raté son début de saison avec Chelsea, perdu sa place de titulaire et fait tomber sa sélection lors de son entrée en lice en Coupe du monde.
Coupe du monde
L'antisèche : Les Bleus savent à quoi s'en tenir
04/12/2022 À 21:31
Voilà qui fait beaucoup même si cet enchaînement n'est pas qu'un malencontreux concours de circonstances. Christophe Lollichon le connaît sur le bout des doigts. Responsable de la performance des gardiens de Chelsea, c'est lui qui a convaincu Chelsea de se pencher sur le profil de l'ancien Rennais.

La sortie ratée d'Edouard Mendy lors du match entre le Sénégal et les Pays-Bas, le 21 novembre 2022 à la Coupe du monde

Crédit: Getty Images

Rester au sommet, c'est plus difficile que de l'atteindre
Lollichon a son explication sur le spectaculaire trou d'air de Mendy : "Il a joué blessé et même surjoué en club ce qui ne l'a pas aidé physiquement, explique-t-il. Et puis quand vous connaissez son ascension en trois ans, il y a un moment où tout change. Vous passez de gardien sans club à meilleur gardien d'Europe, évidemment qu'inconsciemment, il y a de nouvelles sollicitations qui influent sur vos performances."
Edouard Mendy a franchi toutes les étapes avec une vraie insouciance jusqu'à atteindre le sommet en brandissant la Ligue des champions. Aujourd'hui, il doit gérer ce statut, affronter les exigences qui en découlent. Son effondrement, "même s'il ne néglige rien à l'entraînement", pourrait s'expliquer ainsi. "Rester au sommet, c'est plus difficile que de l'atteindre", note Lollichon. Aujourd'hui, il semble en tout cas saisi de doutes comme si tout ce qu'il a accompli depuis son départ de Marseille finissait par lui donner le vertige.

Edouard Mendy lors du match opposant le Sénégal aux Pays-Bas, le 21 novembre 2022 lors de la Coupe du monde au Qatar

Crédit: Getty Images

Il joue plus bas dans une zone plus confortable pour éviter de se mettre en danger
Autre possibilité évoquée par Lollichon : "Peut-être que la pression augmente à mesure que les attentes se font plus fortes autour de lui. Du coup, son influence dans le jeu est atteinte, il joue plus bas dans une zone plus confortable pour éviter de se mettre en danger. Sur le premier but face aux Pays-Bas, s'il est 50 centimètres plus en avant, il n'y a pas but. Ça me rappelle Thibaut Courtois qui jouait très haut avec Chelsea jusqu'à prendre un but de 60 mètres de Charlie Adam en 2015. Depuis, il a reculé de 10 mètres."
Dès lors, comment peut-il s'en relever alors que le moral et la confiance sont atteints ? Le Sénégal ne se sortira pas de son groupe sans un grand Edouard Mendy et il n'a plus le droit à l'erreur. "Le problème, c'est que ses deux erreurs n'interviennent pas après deux mois de grosses performances, explique Lollichon. Et puis, c'est aux yeux du monde entier ce qui ajoute à la difficulté. Il a déjà montré que la pression coulait sur lui quand il a découvert la Ligue des champions. Je ne doute pas de lui même si je ne l'ai pas assez vu depuis quatre mois pour être tout à fait sûr de moi. Disons que sur le Edu que je connais, il n'y a pas de doute." Problème, depuis quatre mois, Mendy semble avoir bien changé.
Coupe du monde
Gauche caviar, surpuissant Bellingham, Lions sans âme : Les tops et les flops
04/12/2022 À 21:28
Coupe du monde
Impitoyable, l'Angleterre dompte le Sénégal et rejoint les Bleus
04/12/2022 À 20:53