L'épilogue avait été long à se dessiner. Mais au final, en dépit des rumeurs de départ au Real Madrid et une présumée volonté de quitter le PSG, Kylian Mbappé s'était finalement décidé à rester dans le club de la capitale, parvenu à arracher une prolongation de contrat sur le fil. Un rebondissement inattendu qui avait pris de court l'ensemble de la presse madrilène, dont notamment le quotidien Marca, qui publie ce vendredi un entretien avec l'entraîneur parisien Christophe Galtier. L'occasion de revenir sur les éléments qui ont poussé l'international français à prolonger.
"Je pense que ce n'est pas grâce à l'argent, a-t-il assuré. Parce que des joueurs de classe mondiale, que ce soit en Espagne, en Angleterre ou en France, gagnent toujours de l'argent. Ils ne sont pas là pour ça. Je pense que Kylian aime tout simplement le PSG." Pour l'entraîneur parisien, il n'y a aucun doute possible : Mbappé est bel et bien "heureux" dans la capitale. "S'il est heureux, pourquoi Kylian ne serait-il pas là la saison prochaine ?", s'interroge-t-il ensuite, au moment où le journaliste lui demande s'il parierait sa maison sur le fait que sa star reste l'été prochain.
Coupe du monde
Croatie - Brésil : à quelle heure et sur quelle chaîne regarder le match en direct ?
IL Y A 4 HEURES

Galtier évoque l'avenir de Messi

"Quand un joueur est heureux dans un endroit, il n'a aucune raison de partir, poursuit Galtier (...)= A partir du moment où le joueur aime le terrain et sent qu'il est dans une équipe qui peut gagner et relever de grands défis, il n'a aucune raison de partir." Également questionné sur l'avenir de Lionel Messi, dont le contrat expire en fin de saison, le technicien explique que beaucoup de paramètres rentreront en jeu. "Le premier est l'envie. Veux-tu continuer au PSG ? Es-tu heureux ici ? La première chose à savoir, c'est s'il veut continuer. Si Messi m'a dit quelque chose à ce sujet ? Tous ces types de décisions sont prises entre le joueur et Luis Campos."
Déjà dos au mur avec l'Argentine au Qatar, le sextuple Ballon d'Or va devoir porter sa sélection face au Mexique, samedi, à 20h. Au risque de rentrer bien plus tôt que prévu du côté de Paris...
Coupe du monde
Le Mondial vu d'Italie : Mbappé, ti amo
IL Y A 4 HEURES
Coupe du monde
Geste politique, Flick, Bayern Munich... Le vestiaire allemand miné par les tensions
IL Y A 4 HEURES