La fédération galloise l'a annoncé mercredi. Ryan Giggs, accusé depuis novembre de violences conjugales, va manquer le début des éliminatoires pour le Mondial 2022. L'ancien ailier de Manchester United (47 ans) a été arrêté après une dispute violente avec sa compagne, Kate Greville. Son contrôle judiciaire a récemment été prolongé jusqu'au 1er mai. Le Gallois, qui a nié ces accusations, sera remplacé par Robert Page, qui a déjà assuré l'intérim pour les matches de la Ligue des nations en novembre.
"La fédération du pays de Galles et Ryan Giggs ont convenu qu'il ne serait pas impliqué dans la trêve internationale à venir" et les matches contre la Belgique, le Mexique (en amical) et la République Tchèque, explique le communiqué. Sous les ordres de Robert Page, les Gallois avaient battu l'Irlande et la Finlande, ce qui leur a permis de rejoindre la Ligue A de la Ligue des Nations l'an prochain. L'incertitude demeure cependant sur sa capacité à assurer ses fonctions cet été, lors de l'Euro qui débute en juin.

Un homme, un club : Giggs, Red Devil pour toujours

Coupe du monde
Deschamps sur le "sujet sensible" du Qatar : "Chaque personne aura sa liberté d'expression"
HIER À 16:48
Coupe du monde
Six femmes, dont Stéphanie Frappart, désignées arbitres pour le Mondial au Qatar
19/05/2022 À 15:16
Coupe du monde
Deschamps l'assure : Les Bleus "sont libres de s'exprimer" sur le Qatar
19/05/2022 À 14:54