Le choc attendra. La rencontre au sommet de la première division féminine, qui devait opposer l'Olympique Lyonnais au Paris Saint-Germain ce samedi (21h00) a finalement été reportée. La raison ? Le club de la capitale a indiqué vendredi que trois de ses joueuses ont été testées positives au Covid-19. "Suite aux tests réalisés ce jeudi, trois joueuses du PSG et un membre du staff technique sont confirmés positifs au test PCR Sars-CoV-2, a écrit le club, sans préciser leur identité. Ces quatre personnes sont actuellement à l'isolement et sont soumises au protocole sanitaire approprié."

Les trois joueuses touchées également absentes en Ligue des champions

Ligue 1
Blessé à l'entraînement, Verratti manquera Rennes-PSG
IL Y A 2 HEURES
En tête du classement (43 pts), les Parisiennes ont bon espoir de détrôner cette saison les Lyonnaises (42 pts), championnes sans discontinuer depuis 2006/07. Mais pour l'heure, aucune nouvelle date n'a été fixée pour le choc. En vertu de la durée d'isolement fixée à dix jours, les trois joueuses malades rateront également le 8e de finale retour de Ligue des champions sur le terrain du Sparta Prague, mercredi. A l'aller, le PSG s'était imposé 5-0. En cas de qualification, l'équipe entraînée par Olivier Echouafni retrouvera en quarts de finale... l'OL, avec une manche aller prévue le 24 ou 25 mars.
Ligue des champions
Paris a bien grandi, désormais il doit travailler son identité
04/05/2021 À 23:55
Ligue des champions
Leonardo garde le moral : "Je suis optimiste pour le futur"
04/05/2021 À 22:22