Aminata Diallo se trouve toujours dans les locaux du commissariat de Versailles ce jeudi. Selon L'Equipe, la joueuse du PSG, interpellée mercredi au petit matin dans le cadre d'une enquête sur l'agression dont a été victime sa coéquipière Kheira Hamraoui, a passé la nuit dernière au poste de police. Elle aurait déjà été entendue à quatre reprises durant sa garde à vue qui a été prolongée de vingt-quatre heures soit jusqu'à vendredi matin.
Au terme d'une soirée organisée par le PSG dans un restaurant parisien jeudi dernier, Diallo a raccompagné en voiture Hamraoui et leur partenaire Sakina Karchaoui. Après avoir déposé cette dernière, les deux joueuses qui sont amies de longue date ont été attaquées par des hommes cagoulés. L'un d'entre eux à sorti Hamraoui du véhicule et l'a frappée dans les jambes avec une barre de fer pendant que l'autre empêchait Diallo d'intervenir. Les deux agresseurs auraient ensuite pris la fuite au bout de quelques minutes sans rien dérober à leurs victimes.

Un homme mis en cause à Lyon

Football
Hamraoui agressée, des joueuses du PSG menacées : Leur coéquipière Diallo placée en garde à vue
10/11/2021 À 12:04
Alors que les enquêteurs ont perquisitionné sa voiture et son appartement, Aminata Diallo aurait nié toute implication dans cette agression lors de ses auditions selon le quotidien. L'affaire demeure toutefois encore très floue car comme l'a révélé la procureure de la République de Versailles, un homme incarcéré à la prison de Lyon-Corbas (Rhône) pour des faits de racket et d'actes de torture et de barbarie, a été extrait de sa cellule et entendu par les enquêteurs de la police judiciaire de Lyon.
Présénté comme une connaissance de Diallo, il est soupçonné d'avoir contacté par téléphone le mois dernier quatre autres joueuses du PSG en prétendant avoir entretenu une relation avec Hamraoui et vouloir se venger d'elle. Il aurait ainsi donné des détails précis à ses interlocutrices qui seraient Marie-Antoinette Katoto, Grace Geyoro, Sakina Karchaoui et Aminata Diallo. Il nie être l'auteur de ces coups de fil qui, selon le JDD, bornent cependant tous à proximité de la prison de Lyon-Corbas. Sa garde à vue a également été prolongée. Hamraoui et ses quatre coéquipières, elles, bénéficient désormais d'une protection rapprochée mise en place par le club.
D1 Arkema
Après Mbappé, le PSG double la mise : Katoto prolonge jusqu'en 2025
01/07/2022 À 15:11
D1 Arkema
Katoto a pris sa décision et se prépare à l'annoncer : "C'est une question de jours"
23/06/2022 À 13:37