LIGA - 37e JOURNEE
REAL MADRID - VILLARREAL : 3-3
Buts : Baptista (22e, 88e), Zidane (22e) pour le Real. Meija (30e, Forlan (38e, 85e) pour Villarreal.
Un vent d'émotion a soufflé sur Santiago-Bernabeu. Comme promis, les 80000 supporters du Real Madrid ont offert des adieux émouvants à Zinedine Zidane. Visiblement touché par l'accueil et un peu gêné par les témoignages, le meneur de jeu tricolore est resté concentré sur l'enjeu de ce match contre Villarreal. Pour marquer un peu plus l'histoire, il n'a pas raté sa dernière sortie dans le temple des Madrilènes.
Liga
Cuenca va être opéré
29/05/2012 À 14:52
Joueur admiré, Zizou a également fait l'unanimité durant ses cinq saisons dans la Maison Blanche pour son altruisme et son caractère. Respecté par un tout un peuple, l'homme a reçu un hommage touchant des aficionados du Real. A son entrée sur la pelouse, le Français a pu admirer un tifo géant. Tous les spectateurs brandissaient une pancarte frappée du maillot du numéro 5 madrilène. Il a ensuite reçu une standing ovation alors que les écrans géant diffusaient un montage d'une minute trente des meilleures actions de l'international français avec le Real Madrid (2001-2006).
Cette semaine, les Madrilènes n'avaient qu'une ambition en tête : trouver une place pour ce match à part. Pour cette dernière de ZZ, les privilégiés du stade Santiago-Bernabeu n'ont pas été déçus. Si le spectacle était bien présent dans les tribunes, les joueurs s'en sont également donné à coeur joie sur la pelouse. Avec six buts, cette répétition de jubilé a tenu toutes ses promesses. Surtout que Zizou a trouvé les moyens d'inscrire son 48e but sous les couleurs madrilènes, son 28e à Bernabeu.
Pendant une bonne partie de la rencontre, le spectacle a même pris le dessus sur la soirée hommage. A la fin, les fans madrilènes avaient une raison de plus de rentrer le coeur serré. Dominateurs dès le coup d'envoi, les Merengue, avec la mention "Zidane 2005-06" brodée sous l'écusson du club, ont entamé ce match par le bon bout. Julio Baptista a ouvert le score sur une action acrobatique (22e). Mais par la suite, les vieux démons du Real cette saison se sont une nouvelle fois réveillés. Sur sa première occasion, Villarreal a égalisé sur un but de Mejia contre son camp puis le "sous-marin jaune" a pris l'avantage par une frappe ajustée de Forlan (38e). Une vraie déconvenue à la pause.
Et Zidane dans tout cela ? Ovationné pendant le premier quart d'heure à chaque fois qu'il a touché la balle, il a placé un coup franc dangereux, repoussé par Barbosa (15e), et délivré une belle ouverture pour Raul, (28e). Pas grand chose donc jusqu'à un centre splendide de David Beckham qui trouve le Bleu au second poteau. Zizou croise parfaitement sa tête (2-2, 67e). Un but pour l'histoire.
Sur penalty, Forlan viendra assombrir la fête (3-2, 86e) avant que Julio Baptista n'égalise une minute plus tard. Zidane pouvait alors sortir sous les applaudissements. Le numéro 10 des Bleus, revenu saluer le public en marcel à l'issue du match, part sur un nul mais ce point permet au Real de garder la main dans la course à la deuxième place, directement qualificative pour la Ligue des champions.
BETIS SEVILLE - MAJORQUE : 2 -1
Buts : Assunçao (21e), Robert (34e) pour le Betis - Yordi (59e) pour Majorque
GETAFE - CADIX : 3-1
Buts : Pulido (70e), Pachon (81e), Riki (90e) pour Getafe - Lucas Lobos (20e) pour Cadix
RACING SANTANDER - OSASUNA : 2-0
Buts : Pablo Alfaro (80e), Antonito (88e) pour Santander - Milosevic (55e) pour Osasuna.
REAL SOCIEDAD - CELTA VIGO : 2-2
Buts : Xabi Prieto (5e s.p.), Skoubo (38e) pour la Real - Baiano (48e s.p., 56e) le Celta Vigo
SARAGOSSE - ALAVES : 3-0
Buts: Diego Milito (57e), Savio (68e, s.p.), Oscar (71e)
LA COROGNE - ATHLETIC BILBAO : 1-2
Buts : Tristan (19e) pour La Corogne - Casas (71e) et Orbaiz (85e) pour Bilbao
Liga
Falcao : "Pas une idole"
29/05/2012 À 11:48
Liga
Valence : Guardado annonce son arrivée
28/05/2012 À 13:06