La gueule de bois pour toute l'Angleterre. Pas tant pour l'alcool qui a coulé à flot dans les rues, dimanche, avant la finale de l'Euro face à l'Italie, mais bien pour la défaite qui s'en est suivie (1-1, 3 tab à 2). De quoi briser le rêve de tout un pays, qui pensait avoir mis fin une malédiction... sans fin. Raté. La faute, donc, à une séance de tirs au but fatale, où Rasfhord, Sancho puis Saka ont tour à tour manqué le leur.

Grealish voulait frapper

Qualif. Coupe du monde
La Pologne freine l'Angleterre
08/09/2021 À 20:43
De l'autre côté de la Manche, on s'étonne du choix des tireurs. Et on se demande même pourquoi Jack Grealish, entré en jeu, n'en a pas frappé un. Choix de Gareth Southgate ou volonté du joueur d'Aston Villa ? La réponse est arrivée sur Twitter ce lundi matin. "J'ai dit que je voulais en prendre un !!!! Le coach a pris tellement de bonnes décisions tout au long de ce tournoi et il l’a fait ce soir. Mais je ne laisserai pas les gens dire que je ne voulais pas prendre un peno quand j’ai dit que je le ferai…", a-t-il écrit.

"Avec l'Italie, l'Euro ne pouvait pas rêver plus beau vainqueur"

"J'ai choisi les tireurs. C'était ma décision de donner ce penalty à Bukayo Saka. On a travaillé ça avec eux à l'entraînement", a confié de son côté le sélectionneur anglais après la rencontre.
Qualif. Coupe du monde
L'Italie met une claque
08/09/2021 À 20:37
Qualif. Coupe du monde
L'un s'épanouit en sélection, l'autre en club : Kane-Lewandowski et les deux chemins du bonheur
07/09/2021 À 22:04