C’est ce qu’on appelle un match à sens unique. Face à une triste équipe de Macédoine du Nord incapable ne serait-ce que de passer le milieu de terrain, l’équipe de France féminine a validé haut la main une cinquième victoire en autant de rencontres lors de sa campagne des éliminatoires à l’Euro 2022. Un but dès l’engagement, un quadruplé d’Eugénie Le Sommer et sept buteuses différentes pour un score fleuve de 11-0. Mais surtout, les joueuses de Corinne Diacre ont emmagasiné une belle dose de confiance, quatre jours avant de rencontrer l’Autriche pour tenter de s’emparer seules de la tête du groupe G.

Serie A
Miracle pour la Roma et un peu d'air après une semaine cauchemardesque
IL Y A UNE HEURE

Festival de buts

Il faut dire que dès le coup d'envoi, les Bleues ont prouvé aux Macédoniennes qu’elles n’avaient pas été invitées à Orléans pour passer une agréable soirée. Lancée par Charlotte Bilbault sur son couloir droit, De Almeida a parfaitement centré sur la tête de Valérie Gauvin pour lui permettre d’ouvrir les hostilités d’une tête plongeante au second poteau (1-0, 1e).

Entrées de la meilleure des manières dans leur rencontre, les joueuses de Corinne Diacre, absente en raison d'un test positif à la Covid-19, ont continué à pousser. Et n’ont pas mis longtemps à doubler la mise. D’un centre en première intention, Diani a permis à Eugénie Le Sommer d’inscrire son 83e but en compétition internationale, accroissant un peu plus son avance en tête du classement des meilleures réalisatrices de l’histoire de sa sélection (2-0, 5e).

Eugenie Le Sommer lors du match opposant l'équipe de France à la Macédoine du Nord, le 23 octobre 2020

Crédit: Getty Images

Complètement transcendée, la capitaine de l’équipe de France s’est offerte le 15e doublé de sa carrière internationale d’une frappe du droit à bout portant juste sous la transversale (3-0, 21e) avant qu’Elise De Almeida ne marque son troisième but en autant de sélections après avoir repris un superbe centre de Sakina Karchaoui (4-0, 39e). Comme si cela ne suffisait pas, Kadidiatou Diani s’est fait un malin plaisir d’asséner un ultime coup de massue sur la tête des Macédoniennes avant qu’elles ne rentrent aux vestiaires (5-0, 45e).

Le Sommer poursuit son histoire

Des vestiaires qu’elles n’auraient certainement jamais voulu quitter. Dès la reprise, ou presque, Viviane Asseyi a inscrit le sixième but des Bleues d’une superbe retournée acrobatique (6-0, 55e) avant de laisser la lumière sur Grace Geyoro. Chez elle, la native d’Orléans s’est offerte un doublé en moins de trois minutes, marquant deux reprises de volée sur des services de Delphine Cascarino (8-0, 63e).

Habituée au ridicule avec 132 buts encaissés lors de leurs 25 derniers matches, la Macédoine du Nord, qui n’a jamais passé la moitié de terrain de la rencontre, a continué à sombrer. Profitant d’un bon centre de De Almeida, Eugénie Le Sommer a marqué à bout portant (9-0, 73e) et Delphine Cascarino, auteure de trois passes décisives, s’est jointe à la fête d'une frappe croisée (10-0, 76e).

En bonne capitaine et jamais rassasiée, Eugénie Le Sommer a mis un point final à la correction des Macédoniennes en inscrivant un quadruplé d’une nouvelle reprise du droit au point de penalty (11-0, 78e). Sur un nuage après ce match à 45 tirs et 80% de possession de balle, les Bleues peuvent désormais attendre sereinement l’Autriche, seule autre équipe avec cinq victoires, qu’elles défieront dès mardi pour s’emparer seules de la première place du groupe G.

Bundesliga
Leverkusen chute, Leipzig aussi : le Bayern peut dormir tranquille
IL Y A UNE HEURE
Football
Deschamps voit un avenir de Zidane chez les Bleus comme une "réalité"
IL Y A 2 HEURES