Football
Euro 2004

Au coeur de l'Euro

Partager avec
Copier
Partager cet article
ParEurosport
01/07/2004 à 06:00

Tout au long de l'Euro, retrouvez quotidiennement les principaux échos concernant les 16 équipes et les 368 joueurs présents au Portugal. Au programme notamment ce jeudi : la liesse de la communauté portugaise implantée en France et l'ouverture d'une enquête concernant Van Nistelrooy.

L'Euro à la messe

Depuis le début de l'Euro, une église évangélique baptiste de la banlieue de Lisbonne a mis à la disposition de ses habitants un écran géant accroché au mur et les accueille à chaque match de la sélection portugaise. Les fidèles, portant écharpes et drapeaux aux couleurs nationales, sont tous invités pour communier avec la Selecçao et prier pour l'équipe. "Et l'encourager de la voix sans égard pour le repos des anges", a témoigné le pasteur Joao Eliseu.

Euro 2004

Zidane, seul bleu retenu

06/07/2004 À 08:00

Les Champs aux couleurs du Portugal

La plus belle avenue de Paris a été envahie mercredi soir par des centaines de supporteurs portugais qui se sont rassemblés pour fêter la qualification du Portugal pour la finale après sa victoire (2-1) sur les Pays-Bas à Lisbonne. Dès le coup de sifflet final vers 23h, une marée verte et rouge de drapeaux portugais et fanions "Força Portugal", a dévalé les Champs-Elysées scandant "Portugal !". Un concert de klaxons éclatait sur la grande avenue parisienne avec une circulation qui s'est vite retrouvée bloquée, dans une ambiance toujours plus festive.

Le vert et le rouge aux arrêts !!!

Un village du nord du Portugal, a fait repeindre ses arrêts d'autobus aux couleurs (vert et rouge) de son équipe nationale. Le maire a profité de l'engouement autour de la sélection portugaise pour les restaurer : "Les arrêts d'autobus avaient vraiment besoin d'être repeints. Ainsi, nous joignons l'utile à l'agréable en manifestant notre soutien à la sélection nationale", a expliqué Antonio Longarito, le maire de Areosa, au nord du Portugal. Rendez-vous dimanche pour la finale.

Enquête sur Van Nistelrooy après une querelle avec Frisk ?

M. Frisk, arbitre Suédois de la première demi-finale de mercredi soir, a subi un coup de chaud de la part de l'attaquant néerlandais Ruud Van Nistelrooy. Ce dernier aurait passé sa colère sur l'arbitre scandinave après la défaite 1-2 des Pays-Bas contre le Portugal, ce qui pourrait lui valoir une enquête de l'UEFA.

L'instance dirigeante du football européen a annoncé ne communiquer sur cette information qu'après réception du rapport de M. Frisk, rapport qui devrait tomber jeudi.

"C'est incroyable la façon dont l'arbitre a pris toutes ses décisions en faveur du Portugal. C'était vraiment un arbitrage à la maison", expliquait Van Nistelrooy après la rencontre. Avant d'ajouter: "L'arbitre leur a accordé le bénéfice du doute. Toute situation à 50-50 tournait en leur faveur. On ne peut rien y faire ".

Euro 2004

Zagorakis, Dieu de l'Euro

05/07/2004 À 08:05
Euro 2004

La Grèce en folie

05/07/2004 À 08:00
Dans le même sujet
FootballEuro 2004
Partager avec
Copier
Partager cet article