Panoramic

FFF : Recettes de 236,5 millions d'euros pour 2017-18, résultat net positif

FFF : Recettes de 236,5 millions d'euros pour 2017-18, résultat net positif
Par AFP

Le 08/12/2018 à 13:29

Le rapport financier présenté samedi par la FFF annonce un résultat net positif de 821 000 euros. Il est stable par rapport à la saison passée et confirme la gestion saine des finances de la fédération depuis cinq ans.

La Fédération française (FFF) a présenté un résultat net d'environ 821 000 euros à l'issue de l'exercice 2017-2018, avec 236,5 millions d'euros de produits et 235,7 millions d'euros de charges, a-t-elle annoncé dans son rapport financier présenté samedi. Le résultat net est stable par rapport à celui de la saison précédente, qui était de 812.000 euros, a exposé le trésorier de la FFF, Lionel Boland. À noter que les comptes de la saison 2017-18 ont été clôturés au 30 juin 2018.

"Le total des produits de l'exercice s'élève à 236,45 millions d'euros, contre 267,39 millions d'euros au titre de l'exercice précédent", précise le trésorier de la FFF dans le rapport financier de l'instance, qui tenait samedi à Boulogne-Billancourt son assemblée fédérale d'hiver. "Il tient compte des flux relatifs à la finale de l'Europa League" à Lyon, "dont l'organisation a été confiée à la FFF par l'UEFA".

"En neutralisant les produits issus des opérations exceptionnelles (Euro 2016 pour la saison 2016-2017 et Europa League pour 2017-2018), la progression du chiffre d'affaires s'établit à 7.970 milliers d'euros", ajoute-t-il. "Elle s'explique par la recette billetterie et hospitalités en forte hausse (+ 4.176 milliers d'euros) et par les recettes de partenariats (+ 1.609 milliers d'euros) et de droits télévisuels (+ 1.972 milliers d'euros). En contrepartie les charges s'élèvent à 235,63 millions d'euros, contre 266,57 millions d'euros au titre de l'exercice précédent".

"Sur les cinq derniers exercices, le résultat d'exploitation est demeuré positif, ce qui traduit la saine gestion de la FFF dans sa capacité à n'utiliser que les produits tirés de son activité pour financer les charges courantes", s'est par ailleurs félicité Lionel Boland. Ces comptes ont été adoptés par l'Assemblée fédérale de l'instance à 93,54% des votes.

0
0