La FIFA a fait les gros titres vendredi. La veille, son président Gianni Infantino a fait l'objet d'une procédure pénale, sur fond de soupçons de collusion. Trois motifs ont été retenus par le procureur fédéral extraordinaire suisse : "abus d'autorité", "violation du secret de fonction" et "entrave à l'action pénale". Quelques heures plus tard, Sepp Blatter, le prédécesseur du dirigeant italo-suisse, s'est prononcé. Pour l'ex-président de la FIFA, Gianni Infantino doit être suspendu.

"Pour moi, la situation est claire : la commission d'éthique de la FIFA doit ouvrir une procédure contre Monsieur Infantino et doit donc le suspendre" a déclaré Sepp Blatter dans un communiqué transmis à Reuters et relayé par L'Equipe. Le Suisse de 84 ans est lui toujours visé par une enquête dirigée par cette même commission.

Football
Infantino visé par une procédure pénale
30/07/2020 À 12:55
Football
Tottenham - Mourinho revient sur l'incident Dier
IL Y A UNE HEURE
Serie A
"Trop brésilien", bourré de talent, freiné à Milan : Qui est Paquetà ?
IL Y A UNE HEURE