Des incidents survenus à l'intérieur du palais présidentiel argentin à Buenos Aires ont forcé jeudi les autorités a retirer le cercueil de Maradona installé dans une chapelle ardente, tandis que des affrontements ont éclaté avec la police dans les rues alentours.

Mort de Maradona : Nombreux incidents en marge de la veillée funèbre

Ligue 1
"Crise", réunion et état d'esprit : Villas-Boas tire la sonnette d'alarme à l'OM
IL Y A 33 MINUTES

Le transfert du cercueil dans un autre salon a été confirmé à l'AFP par une source gouvernementale, juste après l'annonce par les autorités de la prolongation de trois heures de la veillée funèbre, qui précède l'enterrement de la star argentine.

D'abord prévu à 20h30 heure française, puis décalé à 23h00, le départ du cercueil de la Casa Rosada vers le cimetière privé de Jardín de Paz de Bella Vista, un endroit situé à 35 kilomètres au Nord-est de Buenos Aires, a finalement eu lieu avant 22h00 heure française. Le corbillard est a été notamment protégé par une énorme escorte policière. Celui-ci est arrivé à destination peu avant 23h00 heure française. Maradona va être enterré dans le cimetière où reposent ses parents.

La cérémonie, organisée dans un cadre privé, a débuté aux alentours de 23h30, heure française.

Les obsèques de Maradona

En Argentine, des milliers de personnes disent adieu à Maradona

Ligue 1
"On n'est pas à les supplier" : Leonardo fait le point sur Neymar, Mbappé et… Messi
IL Y A 43 MINUTES
Ligue 1
Pour Mohamed, Sainté et Zamalek n'avancent pas
IL Y A UNE HEURE