Eurosport

L'Espagne déjà hors-course

L'Espagne déjà hors-course

Le 29/07/2012 à 17:13Mis à jour Le 29/07/2012 à 23:27

L'Espagne, annoncée comme l'une des grandes favorites, est éliminée du tournoi olympique après une deuxième défaite, face au Honduras (0-1).

Les longues discussions avec Monsieur Soto, l'arbitre de la rencontre, à la fin du match ne changeront rien. La petite Roja quitte les J.O par la petite porte. St James' Park a été le théâtre de la plus grande surprise du tournoi masculin. Après le Japon jeudi, le Honduras a fait tomber l'Espagne par la plus petite marge (1-0) et a résisté aux assauts de la troupe à Juan Mata, Iker Munian, Adrian Lopez ou encore Jordi Alba. Un résultat fatal à la sélection ibérique compte tenu de la victoire du Japon sur le Maroc (1-0) plus tôt dans la journée.

Alors oui, Rodrigo a sans doute été fauché irrégulièrement dans la surface dans les derniers instants de la partie et l'Espagne aurait dû bénéficier d'un penalty mais la défaite des hommes de Luis Milla s'expliquent peut être ailleurs. La Rojita aurait mérité meilleur sort au vu de sa deuxième période où elle a frappé par trois fois les montants (deux fois Munian et Rodrigo) de Mendoza, imbattable dimanche soir.

Le pire scenario

Au final, l'Espagne ne pourra s'en prendre qu'à elle-même. Elle s'est rendue la partie invivable après l'ouverture du score hondurienne après six minutes de jeu. Jerry Bengtson, déjà très en vue contre le Maroc, a fait parler son 1,87 mètre et son timing pour inscrire de la tête son troisième but de la compétition. Derrière, l'arrière-garde hondurienne s'est transformée en forteresse avec un dernier rempart infranchissable en la personne du portier Mendoza, décisif lors d'un duel avec Rodrigo. Les Ibères rêvaient d'un doublé historique Euro-J.O mais les "petits frères" étaient trop tendres pour faire du rêve une réalité. Cette élimination offre un boulevard au Brésil, désormais grandissime favorit. Pas tout à fait un gage de réussite...

0
0