C’est un jour bien triste pour tous les amoureux de jeu vidéo football : Pro Evolution Soccer disparaît. Lancée en 1995 sous le nom d’International Superstar Soccer en Europe - Winning Eleven au Japon - puis renommée à l’aube des années 2000 en Pro Evolution Soccer, simplifié en PES, la saga vidéoludique va s’arrêter à son 27e épisode après 16 années d’existence pour laisser place à un nouveau venu, eFootball.
Le timing est bien choisi, car il fait suite à la divulgation du premier trailer du nouveau FIFA, le 22, qui n’a pas convaincu grand monde. Rivaux de très longue date, principalement au cœur des années 2000, les deux jeux voient également leur concurrence s’arrêter ici. Car les ventes ne seront plus au cœur de la bataille.
Football
Bientôt des temps morts en football ?
IL Y A UNE HEURE
A ce petit jeu, FIFA avait pris l’avantage au tournant des années 2010. Il n’y avait plus de guerre à mener, mais choisir une nouvelle orientation. Celle-ci est toute trouvée : ce sera le jeu multijoueur en ligne et les compétition de e-sport, dont PES, plus axé simulation, a toujours été bon client. En 2019, le jeu était devenu E-Football PES. Un nom hybride et raté, mais un avant-goût de la révolution à venir.

Neymar rejoint Messi

Konami n’arrête pas donc pas le jeu vidéo de football, vous l'avez bien compris. Mais l’éditeur japonais marque une rupture en délaissant le jeu payant à l’unité pour s’orienter vers le domaine du "Free-to-Play", soit un jeu totalement gratuit et accessible à toutes personnes possédant une machine de jeu.
Les possesseurs d’une console de salon de la huitième génération (PS4 , Xbox One et One X), de la Next-Gen (PS5, X Box Series S et X), d’un ordinateur ou d’appareils mobiles (téléphone, tablette) pourront profiter du jeu sans payer. Bien évidemment, le titre proposera des achats dits "in-game", ce qui va le rendre redoutable pour les porte-monnaies. Mais ces achats seront à la volonté de chacun. L'éditeur proposera plusieurs phases de lancement pour ses différents modes de jeu.
Mardi, Konami avait posé une première pierre dans son jardin en annonçant la signature de Neymar comme nouvel ambassadeur du jeu. Un choix fort qui en séduira plus d'un, vu la popularité du Brésilien. Pour la partie jeu, c'est toujours Lionel Messi qui est la figure de proue de la licence. En face, Kylian Mbappé est devenu le porte-étendard de la saga FIFA depuis l'année dernière. Il y a toujours une bataille entre les deux mastodontes du jeu vidéo football, mais elle est marketing.
Transferts
Les 10 infos mercato qui vous ont échappé mercredi
IL Y A 2 HEURES
Match amical
OM - Saint-Etienne EN DIRECT
IL Y A 2 HEURES