Carlos Bilardo, le sélectionneur de l'Argentine championne du monde en 1986, ignorait toujours jeudi la mort de Diego Maradona, décédé mercredi à 60 ans, car sa famille souhaite préserver sa santé extrêmement fragile. "Je ne peux pas lui dire que Diego est mort", a expliqué à Radio Provincia Jorge Bilardo, le frère de Carlos, car il entretenait avec Maradona une relation "de père à fils".
Carlos Bilardo, qui a dirigé la sélection d'Argentine lors de trois Coupes du monde (1982, 1986 et 1990), avait affirmé à plusieurs reprises lors d'interviews que Diego était "le fils qu'(il n'avait) pas eu". L'ancien sélectionneur, âgé de 82 ans, souffre de troubles neurologiques. Il vit dans un appartement de Buenos Aires où il reçoit les soins d'infirmiers qui ont l'interdiction de le laisser regarder la télévision. "L'infirmière savait déjà que si cela arrivait, il fallait couper la télévision. Elle l'a fait en lui disant que le câble avait été coupé", a expliqué Jorge Bilardo.
Ligue des champions
"Contre le Shakhtar, déjà, c'était un but dans les derniers instants..."
IL Y A 6 HEURES
MLS
Bale, Chiellini ou Insigne : comment la MLS a réussi à attirer autant de stars ?
IL Y A 7 HEURES
Supercoupe d'Europe
Séduire Ancelotti et déloger Casemiro : Tchouameni, l'épreuve du temps
IL Y A 7 HEURES