Ronaldo-Messi, Episode IV

Ronaldo-Messi, Episode IV
Par Eurosport

Le 17/08/2012 à 19:40Mis à jour Le 18/08/2012 à 21:19

La reprise de la Liga, c'est aussi le retour du duel Ronaldo-Messi, deux étoiles qui focalisent l'attention mondiale depuis trois ans.

Pour la quatrième année consécutive, le coup d'envoi de la Liga va aussi marquer la reprise du duel entre Cristiano Ronaldo et Lionel Messi. Considérés par la plupart comme les meilleurs joueurs de la planète, le Madrilène et le Barcelonais ont atteint des sommets de performances la saison passée, inscrivant respectivement 46 et 50 buts en championnat. Si l'Argentin a été plus prolifique, le Portugais a su conduire son équipe vers le 32e titre de champion d'Espagne de son histoire, avec à la clé un but capital inscrit sur la pelouse du Camp Nou. Une exception dans un duel jusqu'alors dominé par Messi, où le début d'un changement de tendance ? C'est l'enjeu majeur du quatrième épisode de ce feuilleton passionnant.

EPISODE I - 2009/2010 : Avantage Messi

Sacré Ballon d'or en 2008, Cristiano Ronaldo débarque au Real Madrid pour 94 millions d'euros, transfert le plus cher de l'histoire du football, à l'été 2009. En filigrane de la rivalité entre le club merengue et le FC Barcelone se dessine alors un autre duel entre CR7 et Lionel Messi, dauphin du Portugais au précédent classement du Ballon d'or. L'Argentin domine ce premier opus. Si Zlatan Ibrahimovic marque le seul but du 1er Clasico remporté par le Barça au Camp Nou (1-0), la Pulga guide les Blaugranas sur le chemin de la victoire en ouvrant la marque au retour à Santiago-Bernabeu (0-2). Messi termine meilleur buteur de la Liga avec 34 réalisations, soit huit de plus que Cristiano Ronaldo. Malgré l'élimination du Barça en demi-finale de la Ligue des Champions, il finit aussi en tête du classement des buteurs de la compétition avec huit buts, juste devant CR7 (7 buts). Messi remporte son premier Ballon d'Or à la fin de l'année 2009, là encore devant Cristiano Ronaldo. Qui aura vécu une première saison blanche à Madrid, alors pendant que le Barça gagnait les six compétitions dans lesquelles il était engagé.

EPISODE II - 2010/2011 : Avantage Messi

Alors que Barcelone a fait main basse sur tous les titres possibles la saison précédente, Madrid fait appel à José Mourinho pour contrer l'émergence de la suprématie barcelonaise. Sous les ordres de son compatriote, Cristiano Ronaldo fait exploser un record en inscrivant 40 buts en Liga, neuf de plus que Lionel Messi. Le titre de meilleur passeur (18 passes décisives) ne sera pas la seule consolation pour l'Argentin. A défaut de marquer, il joue un grand rôle dans la "manita" passée par le Barça au Real au Camp Nou (5-0) et ouvre la marque lors du match retour sur penalty, avant l'égalisation de Cristiano Ronaldo, également sur penalty (1-1). Le Barça conserve son titre de champion d'Espagne et confirme sa supériorité sur le Real en demi-finale de la Ligue des champions. Messi inscrit les deux buts de la victoire au match aller, à Santiago-Bernabeu, dont un formidable exploit individuel désigné plus beau but de la compétition (0-2). Après le nul au retour (1-1), l'Argentin s'illustre encore en ouvrant la marque en finale face à Manchester United (3-1) et termine meilleur buteur de la C1 avec 12 buts. Six mois plus tôt, il avait remporté son deuxième Ballon d'or, Cristiano Ronaldo devant se contenter de la sixième place. Mais le Portugais permet à Madrid de remporter un titre, la Coupe du Roi, en inscrivant le but de la victoire en finale face au Barça (1-0 a.p.).

EPISODE III - 2011/2012 : Avantage Ronaldo

Les rôles s'inversent totalement en 2011/2012. Lionel Messi ravit le titre de meilleur buteur et le record de Cristiano Ronaldo en inscrivant pas moins de 50 buts en Liga. Mais le Portugais, qui améliore lui aussi sa marque avec 46 réalisations, est le véritable héros de la saison. Au Camp Nou, pour un match décisif dans la course au titre, il inscrit le but de la victoire du Real, la première face au Barça de Josep Guardiola en championnat (1-2). Madrid reconquiert le titre et bat au passage les records de points (100) et de buts marqués (121). Comme le Real la saison précédente, le Barça se console avec la Coupe d'Espagne, en écartant notamment le club merengue en quarts de finale malgré un but de Cristiano Ronaldo à l'aller comme au retour (1-2, 2-2). Sorties en demi-finale de la Ligue des Champions, les deux équipes manquent de se retrouver en finale d'une épreuve dont Messi termine meilleur buteur avec 14 réalisations, quatre de plus que CR7. Au classement du Ballon d'or, le Portugais est également devancé par l'Argentin, sacré pour la troisième année consécutive, un record égalé dans l'histoire de la récompense. Mais six mois plus tard, Cristiano Ronaldo est bien placé pour reprendre un trophée qu'il n'a plus touché depuis 2008.

EPISODE IV - 2012/2013 - ?

Le duel entre Cristiano Ronaldo et Lionel Messi sera encore au centre des attentions cette saison. Les deux joueurs abordent le nouvel exercice dans des conditions différentes, CR7 ayant disputé une compétition internationale cet été, l'Euro 2012, dont il a été demi-finaliste avec le Portugal. Le Madrilène a repris l'entraînement plus tard que l'Argentin, ce qui ne l'a pas empêché de se signaler avec un doublé contre l'AC Milan en match amical (5-1). De son côté, La Pulga semble déjà tourner à plein régime. Messi a été le meilleur buteur de la pré-saison du Barça avec cinq réalisations. L'Argentin a également brillé en sélection nationale avec un triplé contre le Brésil (4-3). Il a aussi marqué lors de la victoire acquise en Allemagne mercredi dernier (1-3). Les deux hommes seront en coeur les joueurs clés de leurs équipes respectives, qui n'ont subi que très peu de modifications cet été. Ils seront encore les principaux protagonistes d'une saison qui pourrait les voir une nouvelle fois affoler les compteurs. Le show peut commencer.

0
0