Malgré quelques frayeurs, le FC Séville préserve son invincibilité du moment. Toutefois, c'est bien un troisième match nul de rang que les Andalous ont arraché, ce lundi soir, sur la pelouse de Villarreal (2-2). A l'Estadio de la Ceramica, en ouverture de la 31e journée de Liga, le "sous-marin jaune" a fait la course en tête, à deux reprises, grâce à Paco Alcacer (18e) et Pau Torres (45e+4). Finalement, les hommes de Julen Lopetegui sont parvenus à revenir à chaque fois, par l'intermédiaire de Sergio Escudero (39e) et Munir El Haddadi (63e). Avec ce point précieux, les Sévillans remontent sur la troisième marche du podium, mais restent à la merci de l'Atlético de Madrid, en déplacement à Levante (mardi, 19h30). De son côté, Villarreal est provisoirement sixième.

Liga
Débuts parfaits pour le nouveau Barça de Koeman
IL Y A UNE HEURE

Après le solide nul des siens contre le FC Barcelone (0-0) vendredi dernier, Julen Lopetegui avait décidé de faire tourner. Lucas Ocampos, Sergio Reguilon ou bien encore Jesus Navas ont débuté la rencontre sur le banc. Très vite, le FC Séville a montré ses limites, manquant clairement d'automatismes. Villarreal en a ainsi profité pour ouvrir la marque : après une tête d'André-Frank Zambo-Anguissa, Paco Alcacer a bien suivi pour venir inscrire son troisième but de la saison depuis son retour en Espagne (18e, 1-0). Incapables de se montrer aussi entreprenants qu'à leur habitude, les Sévillans s'en sont finalement remis à un exploit individuel. Absolument pas attaqué, Sergio Escudero a armé une frappe du pied gauche qui n'a laissé aucune chance à Sergio Asenjo (39e, 1-1), pas encore battu depuis la reprise de la Liga.

Le coaching de Lopetegui a fini par payer

Si les visiteurs semblaient alors avoir assuré l'essentiel, peu avant la pause, les protégés de Javier Calleja en avaient visiblement décidé autrement. Dans les toutes dernières secondes de la première période, ils ont fini par reprendre l'avantage, sur une tête de Pau Torres sur corner (45e+4). A la pause, Julen Lopetegui n'a pas hésité à revoir ses plans, en effectuant un triple changement. Lucas Ocampos, le meilleur buteur de son club en championnat, ou bien encore Jesus Navas ont ainsi retrouvé leur place sur le terrain. Des choix qui ont même fini par rapidement porter leurs fruits.

Après avoir poussé, le FC Séville a fini par être récompensé, grâce à un nouvel exploit individuel. Également entré à la pause, Munir El Haddadi a égalisé, d'une magnifique reprise de volée du pied gauche (63e). Avec ce nouveau visage affiché, les Sévillans ont totalement asphyxié leurs hôtes, qui peuvent remercier leur gardien, auteur de plusieurs parades décisives, notamment devant Joan Jordan (59e) ou bien encore face à Luuk de Jong (85e). Invaincu depuis le 9 février dernier, le FC Séville reste plus que jamais en course pour une place pour la prochaine Ligue des Champions. Toutefois, le club andalou devra batailler ferme pour préserver sa troisième place, menacée par l'Atlético de Madrid, qui ne possède qu'une petite unité de retard.

Supercoupe d'Europe
Un bonheur total pour le Bayern
24/09/2020 À 21:33
Supercoupe d'Europe
20 000 spectateurs à Budapest : match test ou match de la peur ?
24/09/2020 À 12:07