Getty Images

Zidane : "Karim, c'est quelqu'un qui est en train de changer dans le bon sens"

Zidane : "Karim, c'est quelqu'un qui est en train de changer dans le bon sens"

Le 07/12/2019 à 19:23Mis à jour Le 08/12/2019 à 01:40

LIGA - Porté par ses Français face à l'Espanyol (2-0), samedi lors de la 16e journée de Liga (2-0), le Real Madrid a confirmé sa montée en régime actuelle. Zinedine Zidane s'est lui réjoui du niveau actuel de Karim Benzema, plus que jamais leader de son Real.

Zinedine Zidane est un homme heureux. Son Real Madrid va mieux, sur tous les plans, et ses hommes commencent à exprimer leur potentiel après une entame de saison bien complexe. Face à l’Espanyol, le coach du Real a pu surfer sur cette vague positive pour enchaîner avec un quatrième succès de rang en championnat.

Invaincu toutes compétitions confondues depuis le 19 octobre, le Real, actuel 2e de Liga, se porte comme un charme. Et l’arrivée prochaine du Clasico le 18 décembre prochain va tomber à pic pour tester ce nouvel ensemble guidé par un excellent Karim Benzema. Seul homme à surnager la saison dernière, le Français est toujours le phare de la Maison Blanche.

Mis sur orbite samedi par son numéro neuf, buteur et passeur décisif, le Real version 2019/2020 suit les pas de son buteur, plus que jamais leader technique et spirituel. Premier et plus grand défenseur de Benzema, Zidane a reconnu que son buteur continuait à évoluer, même à 31 ans, et surtout qu'il n’avait actuellement aucun défaut. "On a souvent parlé de Karim dernièrement. C'est quelqu'un qui est en train de changer dans le bon sens, il prend beaucoup de maturité, et je pense que c'est ce qui fait la différence", a souligné Zizou. "On a tous des petits défauts, des choses à améliorer. Mais lui, dernièrement, il n'y a pas grand-chose à redire."

Vidéo - Zidane : "Benzema prend beaucoup de maturité"

00:50
" Je n'ai pas grand-chose à lui demander de plus, qu'il continue comme ça"

Benzema, l’attaquant complet par excellence. Passeur, buteur, moteur, leader : l’ancien lyonnais est tout ça à la fois. La montée en régime du Français cet automne a d'ailleurs coïncidé avec celle en flèche du Real. De machine grippée d’août à octobre, la Casa Blanca est devenue tout l’inverse à l'approche de la fin d'année : un collectif bien huilé ou rien ne dépasse. Et selon Zidane, elle vit au rythme de son buteur. "Ce qu'on lui demande, c'est de s'associer avec les autres, il le fait; de marquer des buts, il le fait, a ajouté ZZ. Moi, je n'ai rien à lui demander de plus. Qu'il continue comme ça. Mais aussi que l'équipe continue avec lui."

Auteur de l'ouverture du score en première période (37e) face aux Pericos, Raphaël Varane a confirmé sa montée en régime par une prestation plutôt complète et ce but marqué en conclusion d'une superbe action combinée entre Federico Valverde et Karim Benzema, passeur décisif ici. De tour de contrôle à renard des surfaces, Varane a surpris son monde. En homme de goût, Zidane a apprécié que son équipe ait marqué un si joli but. La manière plutôt que l'efficacité. C'est aussi ça d'appartenir au Real.

"Marquer un but, c'est bien pour lui, pour son auto-estime. Comme c'est un défenseur, on peut penser qu'il va marquer sur un coup de pied arrêté, mais non, ce qui me plaît, c'est que c'est sur une action "limpia" (propre), a expliqué le technicien madrilène. Je suis content qu'il soit là sur une action offensive. Il a une concentration incroyable du début à la fin, c'est sa qualité première pour moi. Après, ses qualités, on les connaît."

Raphaël Varane et Karim Benzema lors de la rencontre Real Madrid-Espanyol en Liga
Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0