Le Real a parfaitement démarré l’année 2021. Auteurs d’un match tout en maîtrise face à une équipe du Celta Vigo inoffensive, les Madrilènes l’ont emporté très sereinement sur leur pelouse (2-0), samedi soir. Lucas Vázquez a ouvert le score très tôt, avant que Marco Asensio, très bon lors de cette 17e journée, ne double la mise dans le second acte. Avec ce onzième succès de la saison, les Merengue prennent provisoirement la tête de la Liga, une longueur devant l’Atlético de Madrid.

Ligue des champions
Mendy, héros inattendu mais pas incongru
24/02/2021 À 23:06

Ils avaient mal terminé l’année dernière, et c’est avec la manière que les joueurs de Zinédine Zidane ont donc débuté ce millésime 2021. Certes, au vu de ce qu’a montré le Celta Vigo, c’est-à-dire pas grand-chose (1 seul tir cadré), il était difficile de trébucher à domicile pour le champion d’Espagne en titre. Les Madrilènes se sont aussi grandement simplifiés la tâche, même sans Sergio Ramos, avec un nouveau récital du milieu Kroos-Modric-Casemiro.

Asensio et Vázquez étaient partout

Toutefois, c’est bien sur deux coups du sort parfaitement exploités que les joueurs de la Maison Blanche sont repartis avec les trois points. D’abord dans un tout début de partie au rythme effréné. Après un tir d’Aspas repoussé devant son but par Nacho (5e), parfaite doublure de l’habituel capitaine du Real en charnière centrale, le contre des locaux a débouché sur un centre millimétré d’Asensio pour Vazquez, qui a ouvert le score de la tête (1-0, 6e).

Puis en début de seconde période, l’Espagnol de 24 ans s’est mué en buteur, sur un caviar de Vazquez, lui-même parfaitement lancé par Casemiro après une récupération de Modric au milieu de terrain (2-0, 53e). Ce but a été la première réalisation de la saison pour Asensio, récompensé de sa bonne partie. Très actif sur son côté, et impliqué défensivement, l'ancien de l'Espanyol est sur le chemin du retour un an et demi après sa grave blessure au genou. Les Galiciens, eux, n’ont jamais vraiment fait passer de frissons dans la défense adverse.

Trop attentistes, manquant de spontanéité et de mordant dans les 30 derniers mètres adverses, les hommes du "Chacho" Coudet, qui restaient sur une série de sept matches sans défaite toutes compétitions confondues, n’ont failli faire mal qu’en début de partie, donc, et juste avant le coup de sifflet final. Mais Nacho a surgi une dernière fois pour mettre le ballon en corner (90e+3). Grâce à ce sixième succès sur ses sept dernières sorties en championnat, le Real continue de mettre la pression à son rival et voisin de la capitale.

Eriksen, Alli, Aurier ou Lloris : A quoi va ressembler le mercato du PSG avec Pochettino ?

Ligue des champions
"Qu'ils changent de métier" : Gasperini fou furieux après le rouge face au Real
24/02/2021 À 22:56
Ligue des champions
A 11 contre 10 mais sans idée, le Real s'en est remis à Mendy
24/02/2021 À 21:53