Imago

Troyes, mort avec ses idées

Troyes, mort avec ses idées
Par Eurosport

Le 31/05/2007 à 12:00Mis à jour

Tous les jours, retrouvez le bilan club par club de la saison 2006/2007 de Ligue 1. Aujourd'hui: Troyes, 18e. Après s'être sauvé de justesse la saison dernière, l'ESTAC n'a cette fois pas su éviter la relégation malgré le travail de Jean-Marc Furlan. Il v

TROYES

Classement : 18e
Bilan : 9 victoires, 17 défaites, 12 nuls
Buts marqués : 39 (14e)
Buts encaissés : 54 (19e)
Meilleur buteur : Gigliotti (9)
Meilleur passeur : Lachuer (8)

LA SAISON

17e l'an passé, l'ESTAC y a cru jusqu'au bout et n'a cette fois pas échappé à la relégation. Pourtant, les Troyens sont restés fidèles toute la saison aux principes de leurs entraîneur. "Le salut passera par le jeu", aimait répéter Jean-Marc Furlan. Une volonté de jouer qui leur a valu quelques coups d'éclat face à Lyon, Bordeaux ou Lens. Insuffisant toutefois pour se maintenir, la faute notamment à une défense trop perméable, la pire de Ligue 1 après celle de Sedan. Il était donc presque logique que Jean-Marc Furlan, qui a défendu ses idées jusqu'au bout, paye la note. Car Thierry Gomez avait annoncé la couleur : "Si Troyes ne se maintient pas en L1, je ne serai pas reconduit à mon poste". Une saison également marquée par des soubresauts en coulisses avec l'affaire Montero et les relations tendues entre Furlan et son président. Bref, une saison à vite oublier.

LE TOP : Yann Lachuer

Malgré les années, Yann Lachuer a toujours la même vista. Le milieu de terrain est passé sans encombre d'Auxerre à Troyes à l'intersaison. Résultat : un titre de meilleur passeur du championnat qu'il partage avec Benjamin Gavanon (Nancy) et Ilan (Saint-Etienne), 8 passes chacun. A 35 ans, il a donc prouvé à ses détracteurs qu'il n'était pas fini. Hors de question donc de descendre à l'étage inférieur. "Je ne veux pas jouer en Ligue 2 la saison prochaine, a-t-il déjà fait savoir. Je suis de toute façon en fin de contrat avec Troyes. J'espère bien trouver un club de L1". Nice se serait déjà mis sur les rangs.

LE FLOP : Jean-Louis Montero

Après Vikash Dhorasoo (Paris Saint-Germain) et Lamine Sakho (Saint-Etienne), Jean-Louis Montero a été licencié le 1er mai par Troyes en raison d'une plainte du joueur contre Jean-Marc Furlan pour diffamation, discrimination et atteinte à son image. Le défenseur, qui était au club depuis quatre saison maiq qui n'a plus joué depuis le 9 septembre 2006 contre Lyon (défaite de Troyes 2-0), avait déposé plainte en mars, estimant que l'entraîneur avait "sali (son) honneur à plusieurs reprises". Le club l'avait immédiatement mis à pied, considérant que "les propos réitérés du joueur, relayés par les médias, et son action à l'encontre de l'entraîneur Jean-Marc Furlan (rendaient) inévitables la suspension de son contrat de travail pour préserver le groupe tout entier".

LA DECLA : Jean-Marc Furlan

"Malgré la descente, je tiens à féliciter le groupe pour toute sa saison, pour son investissement et sa collaboration. Les joueurs ont été exemplaires. Un club, c'est un projet, une histoire: notre histoire est courte mais on est monté rapidement contre le cours du temps. Il nous manque encore un peu d'expérience. L'ESTAC se situe entre la 15 et 25e place du football français. Il lui faut encore du temps pour passer un palier. J'ai vécu une saison nerveusement très difficile. On termine sur les rotules mais je suis un privilégié".

L'AVENIR

Après avoir lutté deux ans pour le maintien, Troyes se battra l'année prochaine pour remonter. Mais il faudra pour cela reconstruire, avec un nouvel entraîneur (Guy Lacombe, Lionel Charbonnier ou encore Serge Romano ?). L'ESTAC devra également gérer le départ de nombreux cadres. Si Yann Lachuer a déjà annoncé qu'il ne resterait pas, Benjamin Nivet ou surtout Blaise Matuidi sont très convoités et pourraient rester en Ligue 1. La dernière fois que le club aubois était descendu, il avait mis deux ans avant de retrouver l'élite.

L'EQUIPE-TYPE

0
0