Hatem Ben Arfa sera peut-être titulaire samedi soir face à Montpellier. Après les efforts consentis face au Milan AC (1-2) mardi en Ligue des Champions, il y a des chances que Didier Deschamps fasse quelque peu tourner son effectif et (re)donne sa chance à son feu follet gaucher, qui n'a joué que qu'un quart d'heure face aux Lombards. Titularisé à deux reprises seulement depuis le début de la saison en Ligue 1, face à Lille (1-0) et à Rennes (1-1), Hatem Ben Arfa n'a pas vraiment brillé. C'est le moins qu'on puisse dire. Le Ben Arfa 2009/2010 ressemble comme deux gouttes d'eau à son prédécesseur.
Deuxième plus gros transfert de l'histoire de l'Olympique de Marseille (après Lucho Gonzalez), Hatem Ben Arfa semble aujourd'hui dans une impasse. L'international français est au point mort après une saison décevante. Transféré à Marseille à l'été 2008, l'ancien Lyonnais avait laissé entrevoir de belles promesses lors de ses premières sorties sous le maillot du club phocéen. Malheureusement, ses prestations ont, par la suite, déçu. Son comportement aussi. On se souviendra de son refus d'entrer en jeu lors d'OM-PSG, qui avait mis hors de lui Eric Gerets. Le Belge, nullement rancunier, a tenté par la suite de remettre Ben Arfa dans le droit chemin. Sans y parvenir.
Ligue des champions
L'OM manque de bouteille
17/09/2009 À 12:35
Eternel espoir ?
Aujourd'hui, Eric Gerets est parti et Didier Deschamps ne semble pas plus en réussite que son prédécesseur. En début de saison, l'ancien capitaine des Bleus assurait au sujet du numéro 10 marseillais : "Il a beaucoup de talent, tous les connaisseurs de football sont unanimes. Il est jeune, mais il arrive à 22 ans. La saison dernière lui aura beaucoup servi. Je sais ce que je veux faire avec lui, comment l'utiliser. C'est lui qui a la clé. Tout dépend de lui même s'il ne faut pas trop lui en demander, car il n'a pas été beaucoup titulaire la saison dernière. Il y a des étapes à franchir." Jusqu'ici, Hatem Ben Arfa ne les a pas franchies.
Le Marseillais n'a toujours pas débarrassé son jeu de toutes ses scories. Hatem Ben Arfa fait souvent le geste de trop et manque de simplicité. Lui-même le reconnait mais n'arrive à pas changer. Du coup, Didier Deschamps ne voit actuellement en son milieu de terrain qu'un joker de luxe, capable de changer le visage d'une rencontre. Même Mathieu Valbuena, sur qui Deschamps ne semblait pas tellement compter à l'entame de l'exercice, semble avoir pris le pas sur Ben Arfa. On l'a vu lors du choc Marseille - Bordeaux. Quand Koné s'est blessé en début de match, c'est Valbuena qui a suppléé l'Ivoirien...
Aujourd'hui, Hatem Ben Arfa est à un carrefour de sa carrière. L'Olympique de Marseille, qui a beaucoup investi sur sa personne, ne pourra se contenter d'une deuxième saison ratée. Le joueur doit progresser, mentalement notamment, pour enfin donner raison à ses farouches défenseurs. Sinon, l'ancien Lyonnais restera un éternel espoir. Quand on a autant de talent, ça s'appelle du gâchis.
Ligue des champions
Marseille, la douche froide...
15/09/2009 À 21:00
Ligue 1
WBY, Lopes qui coûte cher et maillot "galaxie" : Les tops et flops de la 25e journée
14/02/2021 À 22:36