Aubameyang, "ce n'est que le début"

Aubameyang, "ce n'est que le début"
Par Eurosport

Le 23/02/2012 à 16:55Mis à jour Le 24/02/2012 à 13:08

Guy Lacombe et Alain Giresse, deux observateurs privilégiés de la carrière de Pierre-Emerick Aubameyang, évoquent pour nous le potentiel de l'attaquant stéphanois, auteur d'un triplé mercredi. Pour eux, le Gabonais a franchi un cap cette saison et possède encore une marge de progression importante.

Avec son triplé face à Lorient mercredi (4-2), Pierre-Emerick Aubameyang a fait une entrée fracassante sur le podium des meilleurs marqueurs de L1 (10 buts). L'entraîneur de Saint-Etienne Christophe Galtier est même allé jusqu'à qualifier son attaquant de "Moïse" pour avoir débloqué la situation avec ses premiers buts de la saison à Geoffroy-Guichard. "Il marche sur l'eau, il nous ouvre la mer". Une bien belle métaphore pour saluer le nouveau statut du Gabonais qui éclate enfin au plus haut niveau à 22 ans après des passages par le Milan AC, Dijon, Monaco et Lille. Surprenant? Pas pour tout le monde et notamment Guy Lacombe et Alain Giresse qui l'ont connu à des moments clés de sa carrière.

AFP

Lacombe: "Il a un potentiel de fou"

Des possibilités que Lille, qui jouait le titre, n'avait pas exploitées en 2009-2010 mais qui ont tapé dans l'oeil de Guy Lacombe, à Monaco. Pour Aubameyang, c'était un troisième prêt consécutif (il appartenait toujours au Milan AC, ndlr). "Quand on m'a proposé Pierrot, j'ai de suite dit oui, se souvient-il. Je savais qu'il avait un potentiel très intéressant. C'était déjà un joueur athlétiquement hors norme. Il était rapide, élancé et possédait des appuis vifs. Techniquement, ce n'était pas Maradona mais on sentait qu'il y avait quelque chose. Il avait 21 ans mais le club ne lui a pas laissé le temps. Il a été pris en grippe et l'a mal vécu. C'était un joueur très important dans mon système." Malheureusement pour Aubameyang, Lacombe a été évincé au bout de six mois.

Christophe Galtier est lui plus mesuré mais reconnaît que son attaquant n'est plus le même. "Il doit avoir encore plus de présence dans la surface, trouver plus de justesse dans son jeu, ne pas confondre vitesse et précipitation. Mais il s'améliore, sa marge de progression est intéressante. Il y a eu une prise de conscience chez lui par rapport à son potentiel", explique l'entraîneur des Verts. Le mener encore plus haut ne devrait pas être un problème à en croire ses anciens entraîneurs. "Il a un caractère en or", lance Lacombe, heureux de pouvoir parler de "Pierrot". "C'est un garçon sérieux, passionné par le jeu et qui vit pour le football, ajoute Giresse. Pour un entraîneur, ce n'est pas un compliqué."

0
0