Si le foot rassemble, il attire aussi les commentaires de toute sorte, y compris chez les hommes politiques. Après la bagarre générale entre Evian Thonon Gaillard et le PSG, le chargé des sports du Front National, Eric Domard, a décidé de publier un édito sur les échauffourées qui ont émaillé la fin de la rencontre : "En refusant de se soumettre à une injonction de l’arbitre lui demandant de revenir sur le terrain afin de recevoir un carton rouge légitime […] le gardien de but parisien Salvatore Sirigu a commis un acte inqualifiable". Une prise de parole qui n'a pas plu à la Ligue de Football Professionnel (LFP), et notamment à son président Frédéric Thiriez, qui a décidé de répondre via un communiqué publié sur son site officiel : "De quoi je me mêle !, a d'abord demandé Frédéric Thiriez avant de poursuivre. Merci pour la leçon mais je crois qu’en matière d’exemplarité, chacun doit d’abord balayer devant sa porte. Le Front National pourrait par exemple apprendre qu’en France le mouvement sportif est autonome par rapport aux pouvoirs publics et qu’il n’a surtout pas vocation à être instrumentalisé par quelque parti politique que ce soit." Une réponse claire et rapide qui évitera tout détournement politique d'un fait résultant uniquement d'un match de foot.
Retrouvez plus d’articles sur Foot123
Ligue 1
Pour rejoindre Arsenal en janvier, Cavani veut faire baisser son prix
09/12/2014 À 09:42
https://i.eurosport.com/2012/07/23/865735.png
Ligue 1
Orban : "Je ne cesserai de remercier Bordeaux"
27/08/2014 À 12:32
Ligue 1
Dupraz "mettrait une pièce sur Evian"
10/05/2014 À 21:32