BRUNO ECUELE MANGA, comment expliquez-vous le début de saison poussif de Lorient ?
B.E.M. : Il n’y a pas vraiment de raison. On n’a pas su mettre en place ce qu’on avait prévu dès les premiers matches. Ça nous a joué des tours. On ne fait pas un bon début de saison mais on espère très vite rapporter les points perdus. Notre effectif n’a pas trop bougé cet été, c’est un point positif. On se connait, on a des automatismes. Il est temps de commencer à gratter des points. Il va falloir absolument s’imposer face aux Girondins. Nous n’avons pas le choix. Il va falloir être agressifs, travailler collectivement, être sérieux et concentrés.
D’un point de vue personnel, on vous a vu parfois en difficulté…
Ligue 1
Bordeaux soulagé, Rennes frustré
02/05/2021 À 12:51
B.E.M. : J’ai connu un début de saison mitigé surtout à Lille et à Guingamp. Mais je continue de bosser.
Ce dimanche, vous retrouvez Bordeaux, un club qui ne vous a pas donné votre chance en L1. Êtes-vous animé d’un sentiment de revanche lorsque vous jouez les Girondins ?
B.E.M. : Non. Je n’ai rien contre ce club et je ne retiens que du positif de mon expérience là-bas. Je n’ai pas de revanche à prendre. Je joue Bordeaux comme si je jouais une autre équipe de L1. Certes, les Girondins ont un début de saison compliqué mais Bordeaux, ça reste une affiche et un match important.
Bordeaux accumule les défaites. Est-ce le bon moment pour les jouer ?
B.E.M. : C’est une équipe qui commence souvent mal mais qui termine fort. Je ne m’inquiète pas pour eux. Je sais qu’ils vont revenir. Il vaut mieux les prendre maintenant même si Bordeaux reste une équipe dangereuse et solide. Il faut s’attendre à tout avec les Girondins.
Cet été, l’AS Rome et quelques clubs anglais se sont intéressés à vous. N’êtes-vous pas déçu d’avoir dû rester à Lorient ?
B.E.M. : Je ne suis au courant de rien. Je suis à Lorient, j’ai un contrat qui me lie aux Merlus. L’objectif, c’est de faire une meilleure saison que l’an passé. On verra en juin. A long terme, j’ai des objectifs comme tout le monde. Le mieux, c'est de continuer à progresser pour aller plus haut.
Ligue 1
Quatre clubs, quatre journées, une opération survie : Qui va s'en sortir ?
01/05/2021 À 14:40
Ligue 1
Gasset fusille King Street : "On est dans le goudron et il faut s'en sortir"
30/04/2021 À 14:39