Il est l’une des seules satisfactions du début de championnat poussif de l’ASM. Dans la lignée de son exercice 2013-2014, Layvin Kurzawa flambe depuis la reprise. Malgré l’été tumultueux vécu par son club, le natif de Fréjus continue d’enchainer les bonnes performances, et s’installe comme l’un des hommes de base de ce nouveau Monaco. Titulaire indiscutable depuis le début de la saison, le défenseur du club de la principauté a livré à chacune de ses sorties des performances abouties. Ça tombe bien : Didier Deschamps doit annoncer jeudi 2 octobre sa liste pour les matches amicaux face au Portugal (11 octobre) et à l’Arménie (14 octobre).

Monaco Layvin Kurzawa

Crédit: Eurosport

Souvent loué la saison passée pour son apport offensif, grâce à sa qualité de centre, l’une des meilleures du championnat, le Franco-Polonais a étoffé son jeu et se montre désormais plus concerné par les phases défensives. "J’essaye de bien repartir ma position sur le terrain. Ne pas jouer trop haut, ni trop bas. Je le travaille à l’entraînement et j’essaye de le retranscrire lors des matches", a-t-il expliqué en conférence de presse  "C’est vrai que je réfléchis comme un attaquant. Si je ne fais pas ma passe décisive ou si je ne marque pas mon but, je ne vais pas être satisfait de mon match. Je sais que je ne devrais pas penser comme ça mais depuis petit, je pense comme ça !"
Ligue des champions
A peine revenus en C1, Monaco et Liverpool pourraient déjà être sanctionnés par l'UEFA
25/09/2014 À 07:27
voir le tweet

Excellent avec les Bleuets et fin prêt pour les A ?

Cette saison a tout pour être celle du latéral monégasque. L’an passé, il avait su devenir incontournable alors que son club cherchait à recruter des grands noms et que sa place dans le onze de départ était loin d'être assurée. À la faveur de prestations de haut vol, il a même été tout proche de rejoindre l’équipe de France, mais Didier Deschamps lui a préféré Lucas Digne et Patrice Evra. Compte tenu de ses performances depuis le début de saison, le joueur semble grignoter son retard sur ses deux concurrents. À 33 ans, Patrice Evra n’est plus tout jeune et doit encore s’imposer à la Juventus. Lucas Digne, de son côté, ne joue que par intermittence avec Paris. Dans cette optique, le défenseur de 22 ans veut prouver qu’il incarne l'avenir de la sélection. "Même si je sais qu’il y a encore du travail, ce n’est pas un niveau qui me semble loin. J’ai cet objectif dans un coin de ma tête. Je vais l’atteindre, je le sais. Maintenant, je sais aussi que je dois continuer à bosser. Mais oui, l’Euro 2016, c’est un objectif que je me fixe", expliquait-il récemment dans les colonnes de  l’Equipe.
En attendant une convocation chez les A, Kurzawa se console avec les Espoirs. En septembre dernier, il a inscrit un doublé lors de la large victoire face au Kazakstan (5-1) qui qualifiait les Bleuets pour les barrages de l’Euro 2015. Actuellement en pleine bourre, Kurzawa a clairement une carte à jouer. Didier Deschamps ne pourra plus longtemps l’ignorer.
Ligue 1
Les quatre jeunes de Monaco qui vont avoir l’occasion de se montrer ces prochains jours
23/09/2014 À 22:12
Ligue 1
Monaco: Kurzawa croit au titre
07/08/2014 À 07:26