La convocation de Jean-Michel Aulas par le Conseil national de l’éthique s’annonce mouvementée. Le président de l’OL devra, le 14 avril, répondre de ses propos à l’encontre de l’arbitrage après le match entre l’OL et le PSG (1-1).
Le tweet
Et l’OM a mis de l’huile sur le feu révèle Le Parisien samedi matin. Le club phocéen a envoyé un dossier à la Fédération française de football, dont dépend le CNE, compilant toutes les critiques du boss lyonnais à l’encontre de l’arbitrage. Dans ce dossier d’une dizaine de pages, Marseille évoque la "méthode douteuse et inconvenante" d’Aulas.
Ligue 1
Aulas défend Gourcuff : "Il faut être tolérant avec lui"
22/03/2015 À 20:39
En reprenant seize ans de déclarations, Marseille offre un florilège des critiques de JMA à l’encontre des hommes en noir. A commencer par celle-ci, datant de 1999, et que les dirigeants phocéens n’ont apparemment toujours pas digérée. "Les arbitres ne prennent pas totalement leurs responsabilités au Vélodrome et il est évident qu'il faut être une fois et demie plus fort que l'OM pour gagner là-bas," avait alors déclaré le dirigeant de l’OL.
Impérieuse nécessité de sanctions disciplinaires fortes
Mais le courrier adressé à la FFF n’est pas seulement une compilation, c’est aussi une accusation bien rôdée qui vise à sanctionner Aulas. "Notre seule ambition, au travers des présentes, est de mettre en lumière au combien l’OM et le football français pâtissent des élucubrations du dirigeant lyonnais et de son mode de compétition intempestive," assène l’auteur du dossier. Le but final de cette opération est clairement signifié puisque la lettre souligne "l’impérieuse nécessité de sanctions disciplinaires fortes et exemplaires."

Jean-Michel Aulas (Lyon)

Crédit: Panoramic

La charge est forte et fait office de réponse à Jean-Michel Aulas. Il avait ouvert les hostilités en demandant la convocation de Vincent Labrune, son homologue marseillais, par le CNE. En cause, les propos tenus par le président phocéen sur l’arbitrage après la rencontre entre l’OM et l’OL (0-0). La petite guéguerre ne risque en tout cas pas de prendre fin. Très volubile sur les réseaux sociaux, Jean-Michel Aulas a répondu à peine quelques heures après la parution de l’article du Parisien.
Le tweet
Ligue 1
L'un évolue dans l'ombre, l'autre adore la lumière : Labrune-Aulas, l'autre OM-OL
14/03/2015 À 17:30
Ligue 1
L'OM recrute l'international japonais Hiroki Sakai
23/06/2016 À 16:01