Panoramic

Pour Rolland Courbis, une qualification européenne de Montpellier "serait catastrophique"

Pour Courbis, une qualification européenne "serait catastrophique"
Par AFP

Le 19/04/2015 à 21:21Mis à jour Le 20/04/2015 à 00:05

LIGUE 1 - Une qualification européenne pour Montpellier, toujours possible après la victoire étriquée obtenue dimanche face à Caen (1-0), "serait catastrophique", affirme paradoxalement son entraîneur Rolland Courbis, qui affiche toutefois sa "fierté d'avoir 52 points".

Comment analysez-vous la victoire face à Caen ?

Rolland Courbis : Le terrain était à la limite du praticable, mais il est difficile de remettre un match car le calendrier devient compliqué dans cette période de la saison, et on s'en est aperçu avec le report du match de Monaco, placé dans une semaine qui ne nous a pas arrangés. Sur un terrain comme ça, nous avons réussi à nous créer plus d'occasions que Caen. Nous n'étions pas à l'abri d'une égalisation car nous n'avons pas réussi le break. (...) On est content d'avoir rajouté trois points aux 49 que nous avions déjà. On a le plaisir et la fierté d'avoir 52 points à cinq journées de la fin. On peut même en rajouter quelques-uns. On a toutefois des regrets ces dernières semaines de ne pas avoir ramené un petit quelque chose de Toulouse et d'Evian.. Cela nous aurait mis dans une situation plus amusante.

Ce succès vous permet de revenir à deux points du 6e, Bordeaux...

R.C. : On revient à deux points de Bordeaux, mais nous devrons y aller (38e journée, ndlr). Il nous faut recevoir Rennes qui revient à grands pas, puis Paris. Il nous faut aller à Lens et quand on voit nos résultats et prestations face aux mal classés, on peut craindre le pire. Enfin, Saint-Etienne, où l'on jouera dimanche, n'est pas non plus un déplacement évident. Nous devons finir la saison le mieux possible en faisant rentrer le maximum d'argent pour ne pas perdre un joueur important ou sinon le remplacer par un autre joueur important. Histoire de ne pas perdre notre niveau. Si on réussit la construction du groupe à l'intersaison, on aura réussi notre premier championnat.

Est-ce que cela serait important d'accrocher une qualification en Coupe d'Europe ?

R.C. : Cela serait catastrophique. Je maintiens mon point de vue auprès de mon président qui est la personne la plus importante du club. Si on peut éviter une Coupe d'Europe sans le faire exprès... Si on termine à la 6e place, on jouera les tours préliminaires et on se bousillera la préparation. Et il ne faudra pas être étonné si on est 15 ou 16e la saison prochaine. Jouer le jeudi et le dimanche, avec quatre ou cinq jeunes pas encore prêts pour jouer en Ligue 1 ou Europa League, cela paraît difficile. A l'inverse, l'an prochain, on peut avoir l'objectif de jouer le championnat dans l'espoir de faire mieux que ce que nous faisons cette saison. Pourquoi pas faire aussi bien, voire mieux, avec si possible un bon parcours en Coupe.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0