Eurosport

Notre Top 100 des joueurs de Ligue 1 du 21e siècle : Pauleta (3e) a survolé la France

Top 100 : Pauleta (3e) a survolé la France

Le 18/08/2015 à 09:42Mis à jour Le 19/08/2015 à 09:36

Qui est le meilleur joueur de Ligue 1 des années 2000 ? La rédaction d'Eurosport.fr a établi son propre classement des 100 joueurs les plus marquants du 21e siècle dans notre championnat. Place au podium de notre sélection. A la troisième place, Pauleta.

Pourquoi est-il incontournable ?

Parce que c'est le plus grand buteur du championnat de France au 21e siècle. Pauleta, c'est 141 réalisations en Ligue 1 entre 2000 et 2008, quatre saisons à plus de 20 buts : 20 en 2000-2001, 22 en 2001-2002, 23 en 2002-2003 avec Bordeaux, et 21 en 2005-2006 avec le PSG. Mais aussi deux titres de meilleur buteur de Ligue 1 en 2006 et 2007 avec Paris. Pauleta, c'est l'attaquant le plus prolifique et le plus régulier de notre championnat depuis 2000.

C'est d'autant plus remarquable que le Portugais avait un profil vraiment atypique. Il n'avait pas la vitesse de Djibril Cissé, la technique en mouvement de Karim Benzema ou le génie de Zlatan Ibrahimovic. Pauleta ne dominait pas sur sa puissance, sa rapidité, sa taille ou son dribble. Il avait une faculté unique à se placer au bon endroit, au bon moment, et à réaliser le geste juste pour marquer. Sans les qualités typiques du footballeur du 21e siècle. Et cela ne donne que plus de valeur à ses statistiques.

Pauleta avec le trophée de meilleur joueur de L1 en 2003

Pauleta avec le trophée de meilleur joueur de L1 en 2003Panoramic

Mais le passage de Pauleta en Ligue 1, ce n'est pas juste une histoire de chiffres. C'est aussi l'Aigle des Açores, cette manière avec laquelle il déployait ses bras après avoir marqué. Ce sont des coups d'éclats, comme une entrée tonitruante dans notre championnat avec un incroyable triplé pour sa première à Bordeaux. Sur le terrain du rival nantais, histoire de bien marquer le coup. Oui, marquer, c'est bien le mot qui correspond le mieux à Pauleta. Et la L1 est la mieux placée pour le savoir.

Le moment qui résume tout : Un lob venu d'ailleurs

Quand Fabien Barthez évoque les attaquants qui lui ont posé le plus de problèmes au cours de sa carrière, le gardien champion du monde (1998) et d'Europe (2000) avec l'équipe de France cite Ronaldo. Et Pauleta. Le Portugais lui a en effet marqué quelques buts, dont certains venus d'ailleurs. Mais il y en a un que personne n'a oublié : ce lob improbable lors d'un PSG-OM en avril 2004, au Parc des Princes.

La joie de Pauleta après son lob face à l'OM

La joie de Pauleta après son lob face à l'OMPanoramic

A la 12e minute, Pauleta est lancé par Juan Pablo Sorin. Barthez sort et le Portugais n'a pas d'autre choix que de s'excentrer pour conserver le ballon, à l'extérieur de la surface, quasiment sur la ligne de sortie but. Voyant le gardien marseillais revenir vers sa cage, l'attaquant parisien décide de le lober malgré un angle impossible. Le ballon passe au-dessus de Barthez et de Brahim Hemdani, venu couvrir sur la ligne de but, pour finir sa course au fond des filets. Du grand art.

La stat qui en dit long : 141

L'empreinte de Pauleta sur la Ligue 1 au 21e siècle, c'est surtout un chiffre : 141. Soit le nombre de buts inscrits par l'attaquant portugais sur l'ensemble de sa carrière en L1 (65 avec Bordeaux, 76 avec le PSG). Cela le situe déjà à une très respectable 23e place au classement des buteurs dans l'histoire du championnat de France. Mais surtout, et de très loin, au premier rang des buteurs de la L1 depuis 2000.

Les Top 5 des buteurs de L1 depuis 2000

Si on établissait ce classement en ne tenant compte que du 21e siècle, les premiers poursuivants de Pauleta pointeraient en effet à près de 40 unités du Portugais : André-Pierre Gignac et Bafétimbi Gomis, avec 102 réalisations chacun. Il leur a fallu respectivement neuf et dix saisons pour atteindre ce total. Pauleta n'en a eu besoin que de huit pour marquer 141 buts. En valeur absolue, l'Aigle des Açores est ainsi, incontestablement, le roi des buteurs du championnat de France au 21e siècle.

0
0