Getty Images

Ligue 1 : Le PSG l'emporte à Bordeaux grâce à Lo Celso (0-1)

Paris garde le cap dans sa quête de records

Le 22/04/2018 à 22:52Mis à jour Le 22/04/2018 à 23:45

LIGUE 1 – A l'issue d'une rencontre assez terne, le PSG s'est imposé à Bordeaux (0-1). Les hommes d'Unai Emery n'ont eu besoin ce dimanche que d'un but, signé Giovani Lo Celso en deuxième période. Les Parisiens peuvent encore rêver à certains records, notamment ceux du plus grand nombre de points en championnat et du plus grand total de victoires.

C'est aussi ça la marque des champions. Savoir gagner même quand on n'est pas dans un grand jour. Dans un match où il n'a pas développé son meilleur football, le PSG s'est imposé sur la pelouse de Bordeaux (0-1), lors de la 34e journée. Grâce à un but de Giovani Lo Celso, le tout récent champion de France a signé sa troisième victoire de rang toutes compétitions confondues pour prendre 20 points d'avance sur son dauphin, Monaco. Bordeaux a lui vu l'Europe s'éloigner, presque définitivement.

Assuré d'être champion depuis le week-end dernier et après avoir décroché sa place en finale de la Coupe de France face à Caen, le PSG n'a pas mis tous les ingrédients pour cette rencontre. Le club parisien a ainsi été bousculé par une équipe de Bordeaux, agressive en début de match puis bien en place. Ce sont même les Girondins qui se sont créés le plus de frappes (21 tirs à 11). Mais voilà, les hommes au scapulaire ont manqué d'efficacité devant. Et Paris a aussi pu compter sur un très bon Alphonse Areola, qui a multiplié les arrêts (8).

Bordeaux voit l'Europe s'éloigner

Avec une formation remaniée et assez jeune, Paris n'est pas parvenu à mettre du rythme pour trouver la faille dans le bloc bordelais. Edinson Cavani n'a pas eu grand-chose à se mettre sous la dent. Adrien Rabiot n'a pas vraiment pesé tout comme Javier Pastore. Et Kylian Mbappé s'est montré beaucoup moins en vue que lors de ses dernières sorties. Mais c'est finalement Giovani Lo Celso qui a trouvé la faille d'une belle reprise bien équilibrée sur un corner mal repoussé (0-1, 75e).

Sans forcer, sans briller et bousculée, l'équipe d'Unai Emery garde son rythme. Et peut toujours viser les records historiques de la L1 (points, victoires…). De son côté, Bordeaux, qui aurait peut-être mérité mieux, perd des points précieux dans sa course à l'Europe.

0
0