Getty Images

Opération maintien, mode d'emploi

Opération maintien, mode d'emploi

Le 23/05/2019 à 18:19Mis à jour Le 23/05/2019 à 18:28

LIGUE 1 - Monaco, Amiens, Caen et Dijon sont concernés par la lutte pour le maintien ou pour une place en barrages lors de la 38e et dernière journée, vendredi. Voici les différents cas de figure auxquels ces quatre clubs sont confrontés pour rester au sein de l'élite.

La 19e place : un duel Caen-Dijon

  • Dijon (19e, 31 pts, -30)
  • Caen (18e, 33 pts, -24)

Celui qui terminera 19e accompagnera directement Guingamp en Ligue 2 sans passer par les barrages. Elle est actuellement occupée par Dijon. Compte tenu de ses deux points de retard sur Caen, le DFCO doit déjà impérativement battre Toulouse pour espérer grimper au 18e rang et devenir barragiste. Ce sera le cas si Caen perd dans le même temps à domicile face à Bordeaux. En cas de nul entre les Normands et les Girondins, il faudra que les Dijonnais s'imposent par au moins six buts d'écart pour combler leur retard sur les Caennais à la différence de buts. Tout se jouerait alors à la meilleure attaque. Pour l'instant, les deux équipes ont inscrit autant de buts (29).

La 18e place : un ménage à quatre

  • Dijon (19e, 31 pts, -30)
  • Caen (18e, 33 pts, -24)
  • Amiens (17e, 35 pts, -22)
  • Monaco (16e, 36 pts, -17)

Si deux équipes seulement sont en lutte pour tenter d'éviter la 19e place, quatre sont concernées par la 18e, celle du barragiste qui affrontera le vainqueur des play-offs de Ligue 2 pour une place au sein de l'élite. Le cas de Dijon a été évoqué plus haut. Il faut ajouter que les Dijonnais, distancés de quatre points par Amiens, ne peuvent plus terminer plus haut que la 18e place. Au mieux, ils seront donc barragistes au coup de sifflet final de cette 38e journée. Au pire, ils seront relégués.

Caen, actuellement 18e, doit déjà impérativement battre Bordeaux pour espérer grimper au classement et assurer son maintien dès vendredi soir. Mais pour cela, les Normands doivent aussi compter sur un faux pas d'Amiens, qui joue à domicile face à des Guingampais d'ores et déjà relégués. Avec une victoire de Caen et une défaite d'Amiens, les Normands s'empareraient de la 17e place tandis que les Picards seraient barragistes. En cas de nul d'Amiens, il faudra que Caen s'impose devant Bordeaux par au moins deux buts d'écart pour combler son retard à la différence de buts.

Vidéo - Ligue 1 - 5 choses à savoir sur la lutte finale pour le maintien

01:00

Monaco est aussi concerné par la place de barragiste, même s'il faudrait un concours de circonstances assez peu probable pour que l'ASM chute à la 18e place, sachant qu'elle ne peut plus finir 19e. Un nul à Nice suffira à la formation de Leonardo Jardim pour assurer son maintien. En cas de défaite Monaco, il faudrait que Caen s'impose, qu'Amiens fasse au moins un match nul et que la différence de buts soit défavorable aux Monégasques pour que le club de la Principauté soit 18e. Pour l'instant, Monaco a une différence de buts de +7 par rapport à Caen et +5 par rapport à Amiens.

Là aussi, il existe un cas de figure avec une égalité parfaite entre les trois équipes. Par exemple, si Caen bat Bordeaux 2-0, qu'Amiens et Guingamp font un match nul 2-2 et que Monaco perd 5-0 à Nice, les trois formations se retrouveraient avec 36 points et une différence de buts identique (-22). Dans ce cas, il faudrait regarder les confrontations directes entre les trois équipes pour les départager. Comme avec Amiens, Caen et Monaco sont à égalité sur les confrontations directes avec chacun une victoire l'extérieur sur le même score (0-1). Les confrontations entre Amiens et Monaco, remportées par l'ASM (0-2, 2-0) départageraient alors les trois équipes et permettraient à Monaco et Caen de terminer devant le club picard. Ce cas de figure reste cependant peu probable.

Vidéo - Ligue 1 - Un quatuor en lice pour le maintien

02:33
Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0