Getty Images

Ligue 1 - 26e journée : Monaco domine tranquillement un Olympique Lyonnais hors sujet (2-0)

Monaco dans le vrai, Lyon hors sujet

Le 24/02/2019 à 22:59Mis à jour Le 25/02/2019 à 06:37

LIGUE 1 - Opposé à une équipe de Lyon qui est totalement passée à côté de son match et qui a rapidement perdu deux joueurs (Terrier et Marçal), Monaco a confirmé son renouveau en s'imposant sans trembler (2-0) au terme du dernier match de la 26e journée. L'OL (3e) rate donc l'occasion de revenir à deux points de Lille (2e). Monaco remonte à la 16e place.

Monaco peut souffler. En s’imposant face à Lyon (2-0) à domicile, le club de la Principauté prend cinq points d’avance sur Caen, 18e et barragiste. Et ce sixième succès de la saison en Ligue 1 n’aura pas été le plus compliqué de la saison, tant Lyon - cinq jours après la réception du FC Barcelone - est retombé dans ses travers, en livrant une prestation très frustrante. Les visiteurs sont totalement passés à côté de leur match, et manquent l’occasion de revenir à deux points de la deuxième place.

Privé de son capitaine Nabil Fekir, Bruno Genesio avait choisi de réaligner le 4-3-3 avec lequel il avait fini la rencontre en Ligue des champions cette semaine, mais ses joueurs, qui ont commencé la rencontre 30 minutes en retard, ont été dévorés par la fougue de l’AS Monaco. L’OL a livré une première période cauchemardesque, dominé au milieu de terrain, trop passif dans les duels et submergé pendant longtemps par les vagues monégasques (5e, 9e, 11e, 39e). Logiquement, l’ASM a pris l’avantage sur un but de l’incontournable Gelson Martin, buteur pour la troisième fois en quatre matches de Ligue 1 d’une frappe soudaine (1-0, 18e).

Rony Lopes a profité des errements lyonnais, notamment de Leo Dubois, qui a perdu le ballon avant de voir le Portugais remonter tout le camp lyonnais pour inscrire le deuxième but de la partie (2-0, 27e). Le calvaire lyonnais s’est poursuivi avec les sorties de Marçal (12e) puis de Martin Terrier sur blessure (40e). L’entrée de Memphis Depay a la place du second a fait du bien, puisque les visiteurs ont tiré pour la première fois de la soirée (41e), avant de se rapprocher du but de Subasic (45e+1, 45e+2).

Subasic a écœuré Depay et l’OL

Mais le Néerlandais, qui n’a plus marqué de but avec l’OL depuis le 10 novembre dernier, aura gâché la plus belle occasion lyonnaise de la seconde période, un penalty obtenu par Moussa Dembélé après l’heure de jeu (70e). Il a buté sur un Subasic très important en ce dimanche soir pour éteindre les velléités de retour lyonnaises (78e, 88e). Le portier croate fut bien inspiré, car malgré le poteau touché par Falcao (58e), Monaco a perdu son emprise en seconde période.

Le Colombien aurait pu le regretter, si Jason Denayer n’avait pas non plus loupé sa tête à l’entrée des six mètres monégasques à la 62e minute. Mais c’est dans une grande effusion de joie que Monaco a pu fêter le coup de sifflet final et ce troisième succès en quatre rencontres de Ligue 1, qui confirme que les Rouge et Blanc ont retrouvé des couleurs. Les Lyonnais voudront se racheter devant leur public mercredi en Coupe de France face à Caen.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0