Getty Images

Bordeaux s'impose à Angers à la dernière seconde (1-2)

Grâce à Karamoh, Bordeaux a eu le dernier mot

Le 15/01/2019 à 20:59Mis à jour Le 15/01/2019 à 21:22

Ligue 1 - En match en retard de la 17e journée, Bordeaux s'est imposé sur le fil à Angers (1-2) grâce à une belle inspiration de Karamoh dans les arrêts de jeu. Les Girondins remontent à la 11e place, alors que leurs adversaires du soir restent englués à la 15e place du classement.

Alors qu’on se dirigeait vers un match nul assez logique entre deux équipes en sérieux manque de résultats en Ligue 1, Yann Karamoh a délivré Bordeaux en inscrivant le but de la victoire dans le temps additionnel (1-2). Malmenés par les Angevins, qui ont loupé un penalty, les Girondins s’en sortent très bien. Cette deuxième victoire à l’extérieur cette saison en championnat leur permet de gratter deux places au classement et de repousser le SCO à cinq longueurs. Le spectacle et le beau jeu attendront.

C’était un match à ne pas perdre et il y avait besoin de faire un heureux. Heureux, Bordeaux a des raisons de l’être à l’issue d’une rencontre qu’il n’a pas maîtrisée de bout en bout. Bien au contraire. Mais les Girondins ont eu le mérite de maximiser leurs temps forts. Mal rentrés dans la partie, ils se sont néanmoins permis d’ouvrir le score au moment où les Angevins cherchaient un nouveau souffle. Après une manchette décisive de Benoît Costil pour repousser une tête de Cheikh N’Doye (0-0, 20e), Samuel Kalu a surgi sur un bon centre de Maxime Poundjé (0-1, 31e).

Karamoh offre les 3 points à Bordeaux

Cette réalisation bordelaise était un peu cruelle, le SCO ayant montré plus de vertus offensives en première période. Mais elle ne les a pas fait abdiquer non plus. Au retour des vestiaires, les Angevins ont poussé jusqu’à obtenir l’égalisation. Et si un penalty obtenu grâce au VAR a été manqué par Jeff Reine-Adélaïde, auteur d’une frappe trop molle face à un Costil parti du bon côté (0-1, 60e), Mateo Pavlovic a sanctionné la passivité bordelaise en reprenant un ballon qui traînait dans la surface à la retombée d’un corner loin d’être bien tiré (1-1, 64e).

Derrière, au hasard des approximations et tandis que Bordeaux et Angers allaient se quitter bons amis, c’est le talent qui a parlé. Entré en jeu à la place de Nicolas de Préville, Yann Karamoh est allé s’ouvrir le chemin des filets tout seul en concluant une contre-attaque avec l’aide du poteau (1-2, 90e+2). Une libération pour un joueur qui avait déçu lors de la défaite face à Nice et un but synonyme de victoire pour les Girondins, la deuxième seulement sur les dix dernières journées. C’est dire si elle comptera au moment de faire les totaux. Présent dans le dernier carré de la Coupe de la Ligue mais éliminé, comme Angers, de la Coupe de France, Bordeaux s’offre un peu d’air au classement.

Yann Karamoh a inscrit le but de la victoire de Bordeaux à Angers

Yann Karamoh a inscrit le but de la victoire de Bordeaux à AngersGetty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0