Getty Images

Un petit adieu pour Garcia, une maigre consolation pour l'OM

Un petit adieu pour Garcia, une maigre consolation pour l'OM

Le 24/05/2019 à 22:55Mis à jour Le 24/05/2019 à 23:52

LIGUE 1 - Une petite victoire pour un petit adieu. Avant le départ de son entraîneur Rudi Garcia, Marseille s'est imposé face à Montpellier (1-0) lors de la dernière journée, ce vendredi, au Vélodrome. L'OM termine donc l'exercice au 5e rang, devant son adversaire du soir. Entré à l'heure de jeu, Mario Balotelli a été exclu en fin de match.

Malgré un dernier succès, Rudi Garcia n'aura pas été épargné par le Vélodrome. Comme depuis le début de la saison. Deux jours après avoir annoncé son départ de Marseille, l'entraîneur a été sifflé par les supporters olympiens avant le match lors de l'annonce des équipes et au coup de sifflet final d'un match remporté par les Phocéens (1-0) face à Montpellier. Mais Garcia n'était pas seul dans le viseur des groupes de supporters. Au bout d'une saison ratée, les dirigeants marseillais en ont également pris pour leur grade. Car la prolongation de l'entraîneur en octobre dernier devrait lui permettre de quitter le club avec une indemnité de départ conséquente.

Rudi Garcia félicite ses joueurs après son dernier match à l'OM

Rudi Garcia félicite ses joueurs après son dernier match à l'OMGetty Images

Une somme de dix millions d'euros est évoquée et cela a valu des banderoles salées envers la direction : "entraîneur incompétent = part avec des millions, supporters fidèles = abonnements en augmentation" ou encore "direction démission". Des fumigènes ont également fleuri avant le début de la rencontre. Et c'est dans ce climat tendu que l'OM est allé chercher la cinquième place de Ligue 1 au détriment de son adversaire du soir. Une victoire qui paraît presque anecdotique d'autant plus que, cette saison, finir au cinquième rang n'offre pas de ticket pour l'Europe.

Balotelli exclu, Payet vexé

Les Marseillais se sont longtemps montrés incapables de désorganiser le bloc compact concocté par Michel Der Zakarian et, hormis une frappe dangereuse de Payet (13e), la première période a été pauvre en occasions. C'est donc grâce à un corner frappé par Dimitri Payet et prolongé par Valère Germain que Florian Thauvin a délivré les siens (56e). Un but qui a eu le mérite de réveiller… les Montpelliérains. Emmenés par Delort, ils ont multiplié les situations d'égalisation sans pour autant parvenir à tromper Pelé (57e, 60e, 61e, 82e). En terminant sixième au lieu de cinquième, Montpellier perd 1,4 million d'euros de revenus de droits TV.

Frank McCourt, propriétaire de l'OM

Frank McCourt, propriétaire de l'OMEurosport

Sous les yeux de Franck Passi, proche de Laurent Blanc - prétendant au banc phocéen - Dimitri Payet est sorti vexé peu après le but et n'a pas pris la peine de saluer son entraîneur. Son remplaçant, Mario Balotelli, a écopé d'un carton rouge pour un tacle aussi dangereux qu'inutile moins de trente minutes après son apparition sur la pelouse alors que Florian Thauvin a été chaleureusement acclamé à sa sortie. Après une saison chaotique sur le plan sportif, l'intersaison risque de l'être tout autant du côté de la Commanderie.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0