Le dépôt de plainte, confirmé à l'AFP par le secrétariat à la Sécurité, a été révélé samedi sur un site brésilien, UOL. La plaignante, préférant préserver son anonymat, accuse le N°10 du Brésil de s'être montré "agressif" et d'avoir "fait usage de violence pour avoir une relation sexuelle (...) sans son consentement" mi-mai.
"On m'accuse de viol, c'est un gros mot, c'est très fort, mais c'est ce qui se passe", a regretté Neymar dans une vidéo de sept minutes publiée sur Instagram. "Cela m'a surpris, c'était quelque chose de très moche, de très triste, car qui me connaît sait quel genre de personne je suis, sait que je ne ferais jamais une chose pareille", a-t-il poursuivi.

Des photos intimes divulguées à 118 millions d'abonnés

Ligue 1
Mise à l'écart, triplé et tension : Khazri - Puel, histoire d'un grand gâchis
IL Y A 9 HEURES
Dans cette réponse vidéo, "Ney" a ensuite fait défiler, pour se disculper, le long échange de messages qu'il a eu avec la jeune femme entre mars et mai sur la messagerie WhatsApp, y divulguant également les photos dénudées qu'il a reçues, floutant le nom de l'intéressée, à ses 118 millions d'abonnés.
"Ce sont des moments intimes, a-t-il reconnu, mais il est nécessaire de les exposer pour prouver que rien ne s'est réellement passé", a insisté le joueur. D'après le site UOL, la victime présumée aurait séjourné trois jours à Paris, du 15 au 17 mai, mais aurait attendu vendredi dernier pour porter plainte, une fois de retour au Brésil, parce qu'elle se sentait "émotionnellement secouée".
La réalité des faits, a plaidé Neymar Jr dans sa publication, l'air grave, est "totalement à l'opposé" des accusations. "Il y a quelques jours, Neymar a été victime d'une tentative d'extorsion pratiquée par un avocat de Sao Paulo qui, selon sa version, défendait les intérêts de la victime présumée", a par ailleurs déclaré l'avocat du meneur de jeu dans un communiqué.
C'était un piège et j'ai fini par y tomber
"C'était un piège et j'ai fini par y tomber. J'espère que cela servira de leçon pour l'avenir", a encore affirmé Neymar. Le joueur avait, selon la presse brésilienne, fait payer par un assistant les billets d'avion et l'hôtel de la plaignante qui serait entrée en contact avec lui sur Instagram.
Le père de Neymar, qui suit de très près la carrière de son fils, avait lui aussi déminé l'accusation samedi auprès de la chaîne brésilienne Bandeirantes. "Ce n'est pas vrai, il n'a jamais commis le moindre délit. En réalité, il est victime de chantage", avait-il déclaré.
Neymar senior a souligné que son fils avait remis "toutes les preuves" à ses avocats pour se défendre. Le joueur, à qui le sélectionneur vient de retirer le brassard de capitaine de la Seleçao pour une tout autre affaire, celle d'un coup asséné à un spectateur après la finale de la Coupe de France, est au Brésil pour la préparation de la Copa America qui se déroulera dans son pays (14 juin au 7 juillet).

Hat sich PSG mit dem Transfer von Neymar verspekuliert?

Crédit: Getty Images

Ligue 1
"Les Chinois ne regarderont jamais Sainté-Angers" : Les délicats mais nécessaires matches à 13h
IL Y A 19 HEURES
Ligue des champions féminine
L'arme fatale contre la muraille : Katoto - Renard, duel clé pour le dernier carré
IL Y A 19 HEURES