Getty Images

PSG-Rennes : Neymar blessé, Tuchel a toute une attaque à repenser

Neymar blessé, Tuchel a toute une attaque à repenser

Le 26/01/2019 à 23:40

LIGUE 1 - Le blessure de Neymar contraint Thomas Tuchel à recomposer l'attaque du PSG, qui reçoit Rennes dimanche (21h00) lors de la 22e journée. Une tâche délicate tant l'influence du Brésilien est monumentale sur l'animation offensive parisienne. Et l'entraîneur du club de la capitale n'a pas beaucoup d'options.

Paris doit réapprendre à vivre sans Neymar. Absent lors de deux derniers mois de la saison passée, le Brésilien est une nouvelle fois sur le flanc après avoir été touché au pied mercredi face à Strasbourg en Coupe de France (2-0). Une blessure qui n'arrange évidemment pas les affaires du PSG. En particulier celles de Thomas Tuchel. L'entraîneur parisien avait fait de l'ancien Barcelonais le principal animateur du parisien. Sans lui, et en attendant de savoir pour combien de temps il en sera privé, le technicien allemand doit désormais repenser son secteur offensif.

Les chiffres suffiraient presque à traduire à quel point la perte de Neymar est préjudiciable au PSG. Avec 20 buts et 10 passes décisives en 22 matches toutes compétitions confondues, le génie brésilien est directement impliqué sur 1,36 but par match sous le maillot parisien cette saison. Mais l'influence du numéro 10 rouge et bleu dépasse largement le cadre des statistiques. Il attire tous les ballons, créé les décalages sur ses dribbles et sur ses passes, et provoque le danger quasiment sur chacune de ses prises de balle. Ce qui rend son absence impossible à compenser. Mais Tuchel doit relever ce défi.

Pour ne rien arranger, Thomas Tuchel doit aussi se passer des services de Marco Verratti, également blessé même s'il a repris la course. L'Italien est l'autre dépositaire du jeu du PSG, celui qui endosse le plus naturellement le costume de meneur dans l'équipe parisienne. Sans lui, et sans Neymar, Tuchel n'a plus que deux éléments vraiment capables de prendre de le jeu à leur compte au sein de son effectif : Julian Draxler et Angel Di Maria. Deux options qui ne sont pas sans contrainte pour l'entraîneur du PSG.

Vidéo - Tuchel : "Personne ne peut remplacer Neymar et Verratti"

02:09

Le cas Draxler

L'Allemand pourrait remplacer numériquement Neymar et évoluer sur le côté gauche de l'attaque parisienne, avec la liberté de mouvement dont le Brésilien jouit habituellement. C'est un rôle qu'il affectionne. Mais Tuchel peut difficilement lui donner ce poste compte tenu de la pénurie de milieux de terrain dans son effectif, en attendant l'arrivée probable de Leandro Paredes. Christopher Nkunku très peu utilisé ces derniers temps, Draxler est le plus souvent utilisé dans l'entrejeu ces dernières semaines. Il est l'un des trois milieux "de fortune" de Tuchel, avec Dani Alves et Marquinhos.

L'entraîneur parisien a évidemment l'option de titulariser les deux Brésiliens et de confier ainsi à Draxler le poste habituellement occupé par Neymar. Mais Tuchel apprécie d'avoir un joueur plus créatif au sein de son duo de récupérateurs, ce qui explique en partie pourquoi il a repositionné son compatriote allemand dans ce secteur. Il a besoin de lui dans l'entrejeu et compte sur lui autant dans la création que dans la récupération. Mais cette dernière tâche lui impose de jouer plus loin du but et limite son influence dans l'animation offensive.

Vidéo - "Draxler est très important pour nous"

01:15

Le risque Di Maria

L'autre option de Tuchel pour endosser le costume de chef d'orchestre, c'est Di Maria. Comme Neymar, il est capable de faire les différences balle au pied, de délivrer la dernière passe et de finir à l'occasion. Sans afficher les statistiques du Brésilien, "El Fideo" totalise tout de même 7 buts et 9 passes décisives en 27 matches toutes compétitions confondues cette saison, et sa capacité à être décisif n'est plus à prouver. Di Maria aime quand le jeu tourne autour de lui et Tuchel lui avait donné cette responsabilité avec succès face à Monaco lors du Trophée des champions (4-0).

Si Di Maria n'offre pas toutes les garanties, c'est plutôt par rapport à ses défauts. Son jeu à risques entraîne un déchet important et de nombreuses pertes de balle, mais ce constat s'applique également à Neymar. C'est plutôt dans les choix de jeu que la capacité de l'Argentin à s'inscrire dans un registre de meneur pose problème. Il n'a pas la justesse de Neymar dans les transmissions et sa tendance à multiplier les touches de balle peut finalement davantage nuire au collectif parisien que lui rendre service. En ce sens, lui confier les clés du camion ne serait pas sans risque.

Tuchel peut aussi tenter une nouvelle recette. Sa volonté de donner un rôle de meneur à Neymar justifiait que le Brésilien touche une multitude de ballons et soit au départ de quasiment toutes les actions. Parce que le talent de l'ancien Barcelonais s'y prêtait. Sans lui, l'entraîneur parisien peut aussi repenser totalement son animation offensive en misant par exemple sur la vitesse de Moussa Diaby ou la percussion d'Eric Maxim Choupo-Moting pour compenser la perte de Neymar sur le côté gauche de l'attaque parisienne. Du moins autant que possible.

Vidéo - 22e j. - Thiago Silva : "Neymar est triste"

01:44
Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0