Getty Images

Les Verts n'ont pas traîné, Rennes remercie Morel

Les Verts n'ont pas traîné, Rennes remercie Morel

Le 10/08/2019 à 21:56Mis à jour Le 11/08/2019 à 00:30

LIGUE 1 - Saint-Etienne a parfaitement lancé sa saison avec une victoire à Dijon (1-2) grâce à deux buts précoces de Romain Hamouma et Jean-Eudes Aholou samedi, lors de la 1re journée. Rennes a signé une belle performance à Montpellier (0-1) avec un but de Jérémy Morel, tandis qu'Angers a dominé Bordeaux (3-1). Dante a délivré Nice face à Amiens (2-1). Brest a été accroché par Toulouse (1-1)

Dijon - Saint-Etienne : 1-2

Les Verts ont réussi leurs débuts dans cette nouvelle saison. Ils sont entrés pied au plancher dans ce premier match et il ne leur a fallu que dix petites minutes pour faire le break. Les valeurs sures ont d'abord pris les choses en mains et Wahbi Khazri a lancé Romain Hamouma pour l'ouverture du score rapide (5e). Les petits nouveaux se sont également illustrés et Ryad Boudebouz a déposé son coup franc sur la tête de Jean-Eudes Aholou (10e). Les hommes de Ghislain Printant filaient vers un succès avant de concéder un penalty pour une main de Mathieu Debuchy et la réduction de l'écart dijonnaise signée Julio Tavares (34e). La seconde période des Verts fut plus laborieuse dans cette rencontre ouverte (18 tirs du DFCO, 13 pour l'ASSE). L'inévitable Stéphane Ruffier a ainsi dû réaliser quelques parades bienvenues.

  • Ce que l'on en retient : Saint-Etienne dispose d'un bel effectif et de quelques certitudes. De quoi nourrir de réelles ambitions.

Montpellier - Rennes : 0-1

Hatem Ben Arfa et Ismaïla Sarr sont partis ? Ce n’est pas un problème pour Rennes, qui s’en est remis à… Jérémy Morel pour s’imposer à Montpellier (0-1). L’ancien Lyonnais a marqué du tibia en tout début de partie (6e) et les Bretons ont ensuite résisté aux vagues pailladines. Titularisé dans le but du SRFC, Romain Salin a brillé face aux attaquants héraultais, détournant notamment un penalty d’Andy Delort (60e). Réduits à dix suite à l’expulsion de Flavien Tait, qui s’est rendu coupable d’une charge surprenant sur Pedro Mendes (69e), les joueurs de Julien Stephan ont tenu bon jusqu’au bout et débutent leur saison de la meilleure des manières.

  • Ce qu’on en retient : L’étonnant pétage de plombs de Flavien Tait, logiquement expulsé et qui risque d’écoper d’une suspension salée.
Jérémy Morel marque pour Rennes à Montpellier

Jérémy Morel marque pour Rennes à MontpellierGetty Images

Angers - Bordeaux : 3-1

Bordeaux n'a fait qu'illusion. Nicolas De Préville a joliment lancé les Girondins en marquant sur coup franc axial à 20 mètres (4e) mais les visiteurs n'ont pas su confirmer leur bonne entame. Les hommes de Paulo Sousa se sont même effondrés peu avant la demi-heure de jeu après l'égalisation angevine signée Jeff Reine-Adélaïde (27e). Plus tranchant, le SCO a repris l'avantage grâce à Mathias Pereira-Lage (34e). Thomas Mangani s'est chargé de plier l'affaire juste avant la pause pour les joueurs de Stéphane Moulin (45e). L'addition aurait même pu se révéler plus lourde en seconde période.

  • Ce que l'on en retient : En 2019-2020 comme en 2018-2019, Bordeaux ne répond plus.

Brest - Toulouse : 1-1

De retour en Ligue 1 après six années de purgatoire, Brest a abordé la réception de Toulouse sans la moindre appréhension. De l’envie, de l’intensité et un zeste d’efficacité, la formation finistérienne a mis tous les ingrédients qu’il fallait en première période et a justement été récompensée par un but de Mathias Autret (26e). Mais les hommes d’Olivier Dall’Oglio ont peu à peu reculé au retour des vestiaires, le penalty de Gaëtan Charbonnier a été repoussé par Baptiste Reynet (84e) et Efthymios Koulouris, en renard des surfaces, a fini par égaliser pour le TFC (89e). Un résultat forcément rageant pour les promus.

  • Ce qu’on en retient : Incapable de trouver le chemin des filets lors de la préparation estivale, Efthymios Koulouris n’a eu besoin que d’un match pour débloquer son compteur en Ligue 1.
Efthimios Koulouris (Toulouse)

Efthimios Koulouris (Toulouse)Getty Images

Amiens - Nice : 2-1

Pour Nice, le salut est venu de l’arrière. Opposés à Amiens, les Aiglons s’en sont effectivement remis à leurs deux défenseurs centraux pour faire la différence (2-1). Christophe Hérelle, tout d’abord, a victorieusement repris un centre puissant de Mickaël Le Bihan (32e). Dante, surtout, a offert la victoire aux siens d’une tête sur corner au bout du temps additionnel (90e+5). En infériorité numérique suite à l’expulsion d’Eddy Gnahoré (27e), les Picards avaient entre-temps égalisé grâce à un joli but de Chadrac Akolo (81e). Mais le scénario s’est avéré cruel pour les protégés de Luka Elsner, qui démarre donc son aventure en Ligue 1 par une défaite.

  • Ce qu’on en retient : En attendant le rachat du club par Jim Ratcliffe, le Gym a assuré l’essentiel en prenant les trois points à domicile. Non sans mal.
Christophe Jallet et Myziane Maolida lors de Nice-Amiens

Christophe Jallet et Myziane Maolida lors de Nice-AmiensGetty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0