Getty Images

Onyekuru, l’atout vitesse de Monaco

Onyekuru, l’atout vitesse de Monaco

Le 25/08/2019 à 02:57Mis à jour Le 25/08/2019 à 10:20

LIGUE 1 - Recruté pour cinq ans (et 15 M€) par Monaco, le Nigérian Henry Onyekuru va devoir s’adapter à notre championnat plus rapidement que prévu. Car sur le Rocher, la situation est déjà compliquée.

Comme Wissam Ben Yedder, acheté au FC Séville, Henry Onyekuru était sans doute loin d’imaginer que son arrivée en Principauté serait occultée par le début de championnat raté de l’ASM, dans la continuité d’un exercice 2018-2019 désastreux. Bien sûr, il est encore trop tôt pour s’alarmer, malgré les deux défaites inaugurales à Louis II face à Lyon (0-3), puis à Metz et des prestations inquiétantes. L’ASM a de l’argent, et donc largement les moyens de se renforcer un peu plus avant la fin du mercato, le 2 septembre.

Onyekuru, qui a disputé son premier match en Lorraine samedi, sera forcément suivi de près, et pas seulement parce que son transfert, estimé à 15 M€, représente un investissement conséquent. L’attaquant international nigérian (11 sélections, 1 but), acheté à Everton – où il n’a pas joué la moindre minute, faute d’avoir obtenu un permis de travail britannique – et qui fût prêté d’abord à Anderlecht (2017-2018, 10 buts), puis au Galatasaray Istanbul (2018-2019, 16 buts), débarque en Ligue 1 avec des statistiques rassurantes pour un club en panne sèche d’efficacité. Formé à l’Académie Aspire (Qatar) entre 2010 et 2015, Onyekuru avait rejoint Eupen, le club belge battant pavillon qatarien, où il avait inscrit 30 buts en deux saisons, suscitant l’intérêt d’Everton.

Taulemesse : "Sa vitesse va faire du bien à Monaco"

A Eupen, dans la partie germanophone de la Belgique, l’attaquant Français Florian Taulemesse, aujourd’hui sous contrat à l’AEK Larnaca (Chypre) avait côtoyé pendant deux ans la recrue monégasque. Et le Gardois est convaincu que son ancien coéquipier a toutes les qualités pour s’imposer en France et faire du bien au secteur offensif de Leonardo Jardim.

"Il va beaucoup apporter par sa vitesse. C’est vraiment son point fort qui va faire du bien à Monaco. A Eupen, dans un système en 4-3-3, il jouait sur le côté gauche Je suppose que ce sera la même chose à Monaco. Il peut former un duo intéressant avec Ben Yedder. Ce sont deux joueurs qui me semblent complémentaires. Quand il était à Eupen, Onyekuru avait parfois trop tendance à se précipiter dans le dernier geste. Il allait trop vite, mais à force de travail, il a petit à petit gommer ce défaut", détaille Taulemesse, alors que le cas du colombien Radamel Falcao, sollicité par Galatasaray, n’est pas tranché. Et l’ASM a obtenu le prêt par Leicester de l’Algérien Islam Slimani, rendant assez flou le chantier offensif auquel est confronté son entraîneur.

Henry Onyekuru

Henry OnyekuruGetty Images

Nounkeu : "J'attends de voir comment il va gérer le défi physique de la Ligue 1"

Depuis la Turquie, où le Nigérian a laissé une bonne impression, l’ancien international Dany Nounkeu (Akhisarspor, relégué en D2) confirme les propos de Taulemesse. "C’est un attaquant qui est capable de s’adapter à beaucoup de systèmes. Je crois même qu’il lui est arrivé d’évoluer sur le côté droit. C’est vraiment quelqu’un de très rapide, qui aime prendre la profondeur, et qui va sans doute poser pas mal de problèmes aux défenseurs de Ligue 1. Par contre, j’attends de voir comment il va gérer le défi physique en championnat de France, qui, dans ce domaine, est d’un niveau plus élevé qu’en Turquie. Il va peut-être avoir du mal au début. C’est la vraie question que je me pose, car c’est vraiment un bon attaquant, assez complet."

Interrogé sur la dimension physique de la Ligue 1 et les éventuelles difficultés que l’attaquant des Super Eagles pourrait rencontrer, Taulemesse se veut plutôt rassurant. "Il a joué en Belgique, un championnat physique, et il n’avait pas eu de problèmes."

Décrit par le Français comme un homme "ouvert, agréable et joyeux", ce qui ne devrait pas faire de mal à un vestiaire monégasque qui n’a pas eu beaucoup d’occasions de rigoler ces derniers mois, Onyekuru a quand même quelques petites lacunes. "Il ne va pas trop redescendre pour défendre. Il préfère garder son énergie pour son rôle d’attaquant", ajoute Taulemesse. Et quand ils évoluaient ensemble à Eupen, celui-ci, qui a gardé le lien avec le Nigérian, avait conseillé à son jeune coéquipier d’observer des vidéos d’un certain Thierry Henry pour mieux s’inspirer de la gestuelle du français devant le but. Sans se douter qu’Onyekuru foulerait lui-aussi la pelouse de Louis-II…

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0