Le choc a accouché d'une souris et n'a pas trouvé de vainqueur. Monaco et Lille se sont neutralisés, dimanche, au stade Louis II, lors de la 29e journée de Ligue 1 (0-0). Malgré leurs efforts, les joueurs de Niko Kovac n'ont jamais réussi à forcer le verrou nordiste et restent quatrièmes du classement à quatre longueurs du podium. Ceux de Christophe Galtier demeurent en tête. Et font une bonne opération car le PSG a chuté conte Nantes un peu plus tard (1-2).
Ligue des champions
L'Olympiakos et Valbuena assurent, le Celtic prend la porte
HIER À 21:54
Désireux de prendre les choses en mains sur leur pelouse, les Monégasques sont entrés fort dans ce duel en haute altitude. Ils se sont pourtant heurtés à des visiteurs très rigoureux dans leur placement et redoutables sur attaques rapides même si Jonathan Bamba n'a pas su profiter d'une frappe de Timothy Weah repoussée dans ses pieds par Benjamin Lecomte (13e).
L'ASM a cru ouvrir le score grâce à Wissam Ben Yedder après une mauvaise relance nordiste mais l'ancien Sévillan était hors-jeu de peu (21e). Cela a tout de même redonné confiance aux joueurs de Kovac qui ont dû noter une certaine fébrilité de la défense lilloise. Kevin Volland a commencé à se montrer, il n'a pourtant pas assez appuyé sa frappe (25e). Caio Henrique, lui, a vu son tir enroulé filer au-dessus de la cible (28e) tandis que Ben Yedder n'a pas réussi à reprendre le coup franc excentré du remuant Aleksandr Golovin (45e+1).

Maignan solide jusqu'au bout

Après la pause, les joueurs de l'ASM ont bien haussé le ton dans les intentions mais Golovin s'est révélé moins influent et Ruben Aguilar s'est démené pour pas grand-chose. en face, les réajustements offensifs lillois n'ont pas porté leurs fruits et Jonathan David a rarement vu le ballon. Malgré une solide prestation de Renato Sanches, le bloc des Dogues est resté bas et s'est surtout employé à fermer les espaces dans sa moitié de terrain.
Le match a bien failli basculer dans le temps additionnel quand les Monégasques ont joué le tout pour le tout mais Mike Maignan a eu le dernier mot en détournant le tir croisé de Stevan Jovetic (90e+2). Grâce à son dernier rempart, le LOSC décroche un 16e clean-sheet en championnat cette saison et obtient ce qu'il était venu chercher en Principauté. A défaut de se positionner en patron, Lille a su ne pas trébucher. Pour en savoir davantage sur ses ambitions et ses capacités, il faudra attendre son duel face au PSG en Coupe de France la semaine prochaine puis celui en championnat début avril.
Football
Nouveau revers pour Lille, face au FC Porto
25/07/2021 À 22:10
Ligue 1
Le champion de France reprend l'entraînement sans entraîneur
01/07/2021 À 15:25