Mission accomplie pour Paris. Trois jours après son match nul sur la pelouse de Saint-Etienne, le PSG a remporté sa première victoire depuis l’arrivée de Mauricio Pochettino sur son banc en dominant une belle équipe de Brest grâce à des but de Moïse Kean, Mauro Icardi et Pablo Sarabia (3-0). Si les champions de France n’ont pas récupéré la première place de Ligue 1 à l’Olympique Lyonnais, tenu en échec à Rennes (2-2), ils reviennent à un petit point de la tête du championnat. Le Stade Brestois stagne à la 10e position.

La patte Pochettino

Ligue 1
Pochettino sur la sortie d'un Messi échaudé : "On est là pour prendre des décisions"
IL Y A 16 HEURES
Du rythme, de l’intensité, mais surtout onze joueurs concernés. Pour son deuxième match de l’ère Pochettino, le Paris Saint-Germain a fait forte impression ce samedi soir sur sa pelouse du Pars des Princes. Dès le coup d’envoi, les Parisiens ont montré qu’ils avaient à cœur d’ouvrir rapidement le score en se portant tous ensemble vers l’avant. Mais en face, fidèles à eux-mêmes, les Brestois ne se sont pas contentés de faire le dos rond. Et se sont bien eux qui ont eu la première occasion franche, lors d’une belle enroulée du gauche de Romain Faivre obligeant Keylor Navas à s’employer dès la 5e minute de jeu.
Mais lorsque le PSG en a vraiment envie, il est difficile de l’arrêter. Sur un corner de Di Maria, Marquinhos a vu sa tête renvoyée par le poteau de Larsonneur. En bon renard des surfaces, Moïse Kean s’est empressé d’inscrire sa 9e réalisation de la saison en poussant le ballon dans le but vide (1-0, 16e). S’en sont suivies trente minutes de siège devant la surface brestoise, mais la tête de Marquinhos (25e), le tir flottant d'Idrissa Gueye (27e) et le coup franc direct de Marco Verratti (33e) n’ont pas suffi à faire une nouvelle différence.

Retour gagnant pour Icardi

Au retour des vestiaires, les Parisiens ont manqué de fraîcheur physique, semblant patauger entre rigueur tactique et jambes qui ne répondaient pas suffisamment. Pourtant moins tranchantes, les attaques des champions de France n’en ont pas été moins dangereuses. Mais Gautier Larsonneur, auteur de superbes parades, et notamment devant un Kylian Mbappé légèrement écœuré (50e, 60e, 67e), les a toutes renvoyées.
La différence est venue du banc. Pour son grand retour à la compétition, Mauro Icardi, entré en jeu à la 65e minute, n’a eu besoin que de cinq petits ballons pour inscrire le but du break depuis le point de penalty (2-0, 81e) en plus d’offrir une passe décisive à Pablo Sarabia, auteur d’une superbe frappe de l’entrée de la surface (3-0, 83e).
Une première plus que réussie, donc, pour Mauricio Pochettino au Parc des Princes. Cette 12e victoire de la saison permet au Paris Saint-Germain de revenir à un petit point de Lyon, toujours en tête de la Ligue 1 et tenu en échec sur la pelouse de Rennes (2-2). Mais, surtout, de préparer de la meilleure des manières son opposition face à l’Olympique de Marseille dans quatre jours, pour remporter le trophée des champions.
Ligue 1
L'antisèche : Paris, petit miracle, grandes conséquences
IL Y A 17 HEURES
Ligue 1
Aulas ne décolère pas contre l'arbitrage de Turpin : "Le penalty est une aberration"
IL Y A 17 HEURES