Le feuilleton entre la LFP et Mediapro passe des pelouses au terrain judiciaire. Au lendemain de la "mise en demeure" du groupe sino-espagnol par la Ligue de Football Professionnel, L'Equipe apporte une nouvelle information de taille : la LFP s'est portée devant la justice pour obtenir l'échéance du contrat de droits TV dus au 5 octobre dernier. Le tribunal de commerce de Paris est désormais chargé du dossier, alors que la Ligue a "sommé l'actionnaire de référence de Mediapro d'activer sa garantie", prévue dans le contrat entre les deux parties pour les droits de diffusion de la Ligue et de la Ligue 2.

Ligue 1
Denis Bouanga dans le viseur de Claude Puel
IL Y A 2 HEURES

Il va désormais falloir se tourner vers l'Espagne, là où réside la société Joye Media SL, détentrice de Mediapro à 100%. La demande de la LFP "est accompagnée d'une démarche pour tenter d'aller récupérer les fonds en Espagne", précise L'Equipe. Joye Media SL possède des bureaux à Madrid, et appartient majoritairement à un fonds chinois, Orient Hontai Capital. La LFP attend depuis plus de dix jours le versement de 172 millions d'euros, le montant de l'échéance prévue pour le mois d'octobre dans le contrat de droits TV dont Mediapro bénéficie, via la Chaîne Téléfoot, pour la première saison.

Les clubs vont toucher la somme qui leur était allouée

En attendant de voir la couleur de ces millions d'euros tant attendus et nécessaires à l'équilibre financier du foot français, déjà mis à mal par la pandémie de covid-19, la LFP a pris ses dispositions. Elle va puiser dans ses propres réserves à hauteur de 50 millions d'euros pour assurer un premier versement aux clubs dans les prochains jours. Pour atteindre les 172 millions d'euros que Mediapro doit honorer, la Ligue a également contracté un emprunt de 120 millions d'euros, afin de compléter le virement aux clubs. Cet emprunt sera débloqué avant la fin du mois, afin que les formations de l'élite puisse avoir les liquidités nécessaires et notamment payer les salaires.

Cette solution provisoire n'est qu'un pansement sur une hémorragie. Mais elle évite au moins une saignée qui aurait pu faire d'énormes dégâts.

Ligue 1
Un nouveau joueur du PSG testé positif au Covid-19
IL Y A 3 HEURES
Ligue 1
Arrêt de L1/L2 : Le Conseil d'Etat rejette les recours des clubs, l'OL riposte et attaque la LFP
IL Y A 16 HEURES