Les Gones écoeurent les Verts. Bousculé et mené au score sur sa pelouse, l’Olympique Lyonnais a renversé l’AS Saint-Etienne dimanche soir au Groupama Stadium, grâce à un doublé de l’entrant Tino Kadewere. Auteur d’une prestation très sérieuse, le club de la Loire a manqué d’égaliser dans les dernières minutes sur un penalty de Denis Bouanga. La formation de Claude Puel concède une sixième défaite de rang alors que celle de Rudi Garcia remonte à la cinquième place, à deux points de Lille (2e).

Ligue 1
Après Dijon, Verratti devrait aussi manquer Bordeaux-PSG
IL Y A 4 HEURES

Des occasions, de l’engagement, des buts, du suspense. Ce 121e derby entre Lyon et Saint-Etienne a répondu aux attentes. Mais il a aussi, et surtout, déjoué les pronostics en accouchant d’une rencontre beaucoup plus disputée que la terrible forme des Verts le laissait imaginer. Reste qu’à l’arrivée, c’est bien le favori qui a arraché les trois points, alors que cela semblait encore peu probable à l’heure de jeu. Aussi peu probable que l’identité de l’homme qui a tout fait basculer : Tino Kadewere.

Kadewere supersub, Bouanga s’en voudra

Remplaçant au coup d’envoi, l’ancien joueur du Havre a pris la place de Moussa Dembélé dès la 56e minute de jeu. À peine dix minutes plus tard, il concluait d’une talonnade une belle combinaison lyonnaise sur coup franc (1-1, 65e). Avant un deuxième gros coup sur la tête des Verts : une superbe accélération dans le couloir gauche suivie d’un extérieur du droit en angle fermé très mal jugé par Jessy Moulin (2-1, 74e). Un doublé fracassant pour remettre l’OL à égalité de victoires avec l’ASSE dans le derby : Kadewere s’est définitivement fait un nom entre Rhône et Saône.

https://i.eurosport.com/2020/11/08/2931718.jpg

Et il fallait au moins un exploit de ce genre pour sauver Lyon. Au-dessus dans l’engagement et dans l’utilisation du ballon, les hommes de Puel ont affiché un contenu qu’ils avaient été incapables de produire depuis des semaines, surtout en première période. En face, la formation rhodanienne est retombée dans ses travers face à un type de bloc qu’elle n’avait plus l’habitude d’affronter depuis la dernière trêve. Résultat, les visiteurs ont multiplié les occasions franches et sont rentrés aux vestiaires en menant au score, grâce à un superbe travail de Denis Bouanga, dont le centre a été poussé au fond de ses propres filets par Anthony Lopes (0-1, 40e).

Des Stéphanois qui n’ont pas lâché le morceau, même en étant menés. Romain Hamouma a fait briller Lopes (76e), qui s’est très bien rattrapé après l’ouverture du score. Mais surtout, Bouanga a manqué un penalty litigieux après une main de Jean Lucas, en toute fin de rencontre (88e). Très bon mais abattu, le Gabonais a parfaitement résumé le visage des Verts dimanche. Les regrets seront tenaces dans le Forez.

Ligue 1
Pour Pochettino, pas de doute : Mbappé "a le potentiel" pour succéder à Messi et Ronaldo
IL Y A 4 HEURES
Ligue 1
Processus de "paix avec les supporters", désir de sacre en C1 : McCourt lance l'opération reconquête
IL Y A 5 HEURES