L'UNFP tape du poing sur la table. Ce mercredi, le syndicat des footballeurs professionnels s'est opposé à la mise à l'écart de plusieurs joueurs de Ligue 1 au sein de leur effectif. "Comme désormais à Nantes, pas moins de trente-deux joueurs ont été - ou sont encore pour huit d'entre eux - privés du droit d'exercer pleinement leur métier de footballeur professionnel depuis le début de la saison en France", a constaté l'Union nationale des footballeurs professionnels dans un communiqué.
Ligue 1
Sacrée nouvelle pour le PSG : Al-Khelaïfi élu président de l'ECA
IL Y A 7 HEURES
Celle-ci regrette une situation qui place les joueurs en question "dans l'impossibilité de fournir la prestation de travail pour laquelle ils ont été embauchés", soulignant des "dérives inacceptables" non conformes selon elle à la Charte du football professionnel. Cet appel survient au lendemain de la mise à l'écart de trois joueurs du FC Nantes, dont l'ancien attaquant du PSG Jean-Kévin Augustin. Celui-ci terminera la saison dans le groupe de l'équipe réserve évoluant en National 2 (4e division), après le choix de son nouvel entraîneur, Antoine Kombouaré, de resserrer l'effectif.
Ligue 1
16 cas de Covid pour reporter un match : le protocole médical allégé en Ligue 1 et en Ligue 2
IL Y A 9 HEURES
Ligue 1
Prenez note : La LFP annonce les dates des deux prochains mercatos en France
IL Y A 12 HEURES