Dans ce genre d'histoire, difficile de savoir qui a raison. Mais Leonardo a pris le temps jeudi de répondre aux propos de Thomas Meunier qui l'avait égratigné la veille dans un entretien accordé à une agence de presse allemande. Droit dans ses bottes, le directeur sportif du PSG a réaffirmé au Parisien que le club avait proposé au Belge une prolongation de contrat que ce dernier aurait refusée avant de s'engager avec le Borussia Dortmund.

Ligue des champions
Meunier : "Leonardo voulait que je vienne jouer pratiquement gratuitement"
16/07/2020 À 07:15

"Pour ces joueurs en fin de contrat, nous avons mis en place une politique commune : les prolonger de deux mois (juillet et août) afin de terminer les compétitions aux mêmes conditions que celles en vigueur dans leur contrat qui se finissait le 30 juin 2020. Thiago Silva, Eric Choupo-Moting et Sergio Rico ont accepté. Ils ont eu un comportement parfait. Thomas Meunier, lui, avait déjà signé au Borussia Dortmund. Je ne sais pas quand. Libre depuis le 1er janvier de s'engager où il veut, il était parfaitement dans son bon droit", a expliqué le Brésilien en guise d'introduction.

Paris était disposé à prendre en charge le salaire de Meunier pendant deux mois

Mais le latéral droit international belge était bien disposé à jouer le "Final 8" en août sous les couleurs parisiennes. Il n'était donc pas contre un prêt d'une durée de deux mois au PSG et s'est emporté contre le PSG et Leonardo qui auraient refusé de le payer. Une information partiellement fausse selon le directeur sportif parisien. "Il a demandé le même salaire qu'au Borussia. J'ai appelé le Borussia pour obtenir un prêt et le club allemand a exigé un prêt payant. Dans ces conditions, c'était impossible. Il n'y avait aucune raison d'agir différemment avec lui. Le club ne lui a jamais manqué de respect. (...) On a essayé de le prolonger, il n'a pas voulu, c'est son droit."

En résumé, selon Leonardo, le club de la capitale était donc prêt à prendre en charge le salaire du joueur, s'il n'avait aucune indemnité à verser en contrepartie à Dortmund. Les négociations ont donc achoppé, d'autant que les relations entre les deux clubs sont tendues depuis le huitième de finale de Ligue des champions. Toute histoire comporte autant de versions que de points de vues. Celle de Leonardo est désormais connue.

Thomas Meunier

Crédit: Twitter

Ligue 1
Un match de fou, une course poursuite haletante : Saint-Etienne, leader frustré
IL Y A UNE HEURE
Ligue 1
Mbappé avait faim et ça a fait mal : "C'est impressionnant ce que fait Kylian"
IL Y A 2 HEURES